Magazine Culture

CRITIQUE : « Lady Macbeth » (The Young Lady) de William Oldroyd

Publié le 10 avril 2017 par Misteremma @misteremma

Si le nom français du film de William Oldroyd est The Young Lady, le titre original est mais ne vous m'éprenez pas, vous ne verrez une adaption de la pièce de Shakespeare, Macbeth. Bien que... l'épouse de Macbeth est l'archétype littéraire de la femme perfide et c'est justement un personnage identique que l'on va retrouver dans l'intrigue du britannique Oldroyd. Non ! L'intrigue du film est en fait l'adaptation du roman de Nikolai Leskov (1865), Lady Macbeth du Mtsenk.

1865, Angleterre rurale. Katherine mène une vie malheureuse d'un mariage sans amour avec un Lord qui a deux fois son âge. Un jour, elle tombe amoureuse d'un jeune palefrenier qui travaille sur les terres de son époux et découvre la passion. Habitée par ce puissant sentiment, Katherine est prête aux plus hautes trahisons pour vivre son amour impossible.

CRITIQUE : « Lady Macbeth » (The Young Lady) de William Oldroyd

Cette image caractérise toute la radicalité de la réalisation de William Oldroyd. Regardez bien Katherine (interprétée par Florence Pugh) dans sa robe bleu, assise sur le fauteuil, le regard triste. Si vous prendrez sa défense en début d'histoire, pas certain que vous resterez de son côté au fur et à mesure du développement de l'intrigue.

Un excellent drame sous couvert d'une romance. A voir.

Sortie cinéma : 12/04/17 (France - Belgique)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Misteremma 42529 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte