Magazine Société

L’homme qui refusa de signer le contrat des Beatles

Publié le 11 avril 2017 par Rvrenardleblog57
L’homme qui refusa de signer le contrat des Beatles L’homme qui refusa de signer le contrat des Beatles

 »The man who turned down The Beatles »

Nous sommes dans les années 60. Fin 1961, plus précisément. Brian Epstein, devenu l’agent des Beatles, désespère. Il ne parvient pas à trouve une maison de disque qui corresponde au potentiel de ses protégés. Columbia, Philips et Oriole lui ont déjà fermé leurs portes. C’est alors que le brave Brian pense au label Decca dont il est gros client. Bravant le froid de l’un de plus rigoureux hivers que les anglais ont connu depuis 1887, Einstein présente Paul, John, Georges et Pete (le batteur de l’époque) à Mike Smith, directeur artistique chez Decca, lors d’un concert au Cavern Club à Liverpool.

Mike est séduit et convoque les Beatles pour une audition dans les studios Decca, à Londres. Nous sommes le 1er janvier 1962. Il fait un froid de canard dans les studios. Après un trajet épuisant d’une dizaine d’heures, les jeunes musiciens en ce premier jour de l’année ne sont pas au meilleur de leur forme. En un peu moins d’une heure, ils balancent une quinzaine de titres. Des reprises et quelques compositions originales. Mike Smith est enthousiaste. Son engouement ne sera pourtant pas partagé par Dick Rowe, le producteur de l’époque chez Decca (absent le jour de l’audition).

Brian Einstein tentera vainement de convaincre les responsables du label.  » Offrez-leur une seconde chance’‘ proposa Brian… Rien n’y fera. Cette malheureuse décision sera pourtant bénéfique aux jeunes musiciens puisque 6 mois plus tard, ils feront une rencontre déterminante pour leur carrière en la personne de George Martin, patron du label Parlophone.

Quant à Dick Rowe, il restera à jamais dans les mémoires des fans des Beatles comme  »The man who turned down The Beatles » (L’homme qui rejeta les Beatles) et de la  fameuse phrase qu’il aurait exprimée à l’adresse de Brian Einstein : « Guitar groups are on the way out » and « The Beatles have no future in show business », (‘’Retournez à Liverpool, M. Epstein, il n’y a pas d’avenir pour les groupes à guitares’’.

Et oui, … Comme quoi, tout le monde peut se tromper … Comme disait le hérisson en descendant, confus, d’une brosse à habits.

A lire, l’article complet et détaillé sur Wikipedia :  »The Beatles’ Decca audition »;
https://en.wikipedia.org/wiki/The_Beatles%27_Decca_audition



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rvrenardleblog57 1360 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine