Magazine Humeur

Doit-on compter aussi le temps de non parole ?

Publié le 11 avril 2017 par Homer62 @homer62
Ça me fait assez marrer quand j'entends les médias s'extasier sur l'égalité complète du temps de parole imposée par le CSA. Certes, le moindre son sortant de la bouche des 11 candidats sera chronométré pour assurer qu'aucun ne s'exprime plus que les autres, ni d'aucun en son nom. C'est normal, après tout, c'est comme faire de la publicité.
Mais je m'interroge. Quand un média montre une image d'un candidat et en parle, même pour le critiquer, quand un média assène sans cesse le marteau psychologique et subliminal du "Nom du candidat", alors n'interfère t-il pas indirectement avec l'égalité du temps de parole ET sur la décision finale? L'exposition médiatique est un levier de l’élection, en bien comme en mal. Après avoir fait l'effet d'une bombe sur l'affaire Penelope, puis ignoré au possible les affaires du Front, voilà Mélenchon porté au nu par des sondages bien étranges, et Hamon au fond du gouffre tandis que depuis deux jours c'est à peine si on parle de Macron.
D'après moi, les indécis choisiront à la dernière minute. Celui qui les convaincra sera sans doute celui qui sera le plus exposé, même s'il ne pipe mot !

posted from Bloggeroid


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Homer62 237 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte