Magazine Voyages

Voyage et handicap

Publié le 14 mars 2017 par Nyelle35

Voyage et handicap

Voyage et handicap - mes conseils

Le Voyage et handicap. Pour les villes françaises visitées je donne en général mes avis d'accessibilité dans les articles.

Je mets aussi ce petit logo pour bien repérer ce qui est facilement accessible. Voyage et handicap mes conseils

Voyage et handicap

Et toujours penser à filer avant toute chose à l'office de tourisme car beaucoup possèdent des infos à destination des pmr. Voyages et handicap peuvent faire bon ménage si on s'organise un minimum avant afin de ne pas avoir de mauvaises surprises.

Méfiez vous des chambres adaptées dans de nombreux hôtels cela ne signifie pas grand chose. A part des portes plus larges et une barre dans la salle de bain, qui n'est souvent pas adaptée! Le mieux si le handicap est conséquent est d'appeler l'hôtel avant de réserver.

PMR , c'est le mot que l'on emploi pour les personnes handicapées. Voyage et handicap ne font pas toujours bon ménage mais on notera quand même que cela c'est beaucoup amélioré.

J'ai découvert au fil de nos voyages que nous avions quand même dans certains endroits quelques " avantages " (si on peut appeler cela comme ça). Je vais donc vous lister des bons plans que j'ai pu repérer et qui quand même pour certains peuvent nous faciliter la vie! On peut même voyager loin ! Lisez cet article sur le Kenya parû sur le site Yanous. Voyage et handicap.

En ce qui concerne l'Espagne

Se garer -> Déjà si vous possedez la carte européenne de stationnement sachez que vous ne payez pas celui-ci lorsque vous vous garer sur les places réservées. La limite de durée est aussi illimitée. (sauf précision sur la place en question) Attention dans les parking sous terrain cela reste payant la plupart du temps.

Par contre pour les petits malins qui tenteraient d'en utiliser une fausse c'est 1500€ d'amende payable sur place.

Se loger -> Absolument tous les camping sont équipés. Que ce soit en matière d'hébergement ou pour les sanitaires. Souvent l'accès est à demander à l'arrivée pour les sanitaires (clef).

Se promener -> De nombreuses plages possèdent des rampes d'accès à la mer (pour éviter de rouler sur le sable par exemple). Les boutiques sont en général adaptées à l'entrée et en largeur d'allées. Il y a peu de pavés ce qui facilite les promenades. Tous les musées sont adaptés pour les handicaps moteurs, visuels ou auditifs. A Barcelone par exemple, les parcs sont aussi très accessibles. Il est désormais possible de visiter les grottes préhistoriques, par exemple, dans la région de Cantabrie (nord de l'Espagne), dans la grotte El Soplao et au musée d'Altamira, qui est une copie exacte de la grotte originale. L'accès a certains musée est gratuit pour la personne concernée.

Se restaurer -> En général l'accès est facilité même si on ne peut pas toujours circuler facilement. Les Espagnols font beaucoup d'efforts pour l'accessibilité pour tous.

En ce qui concerne le Royaume uni

Se garer -> Au Royaume-Uni, il faut associer la carte européenne de stationnement à un disque de stationnement. Vous pouvez stationner gratuitement et sans limite de temps dans les rues où le stationnement est régi par des parcmètres ou un horodateur. Certains parkings autorisent les véhicules qui affichent une carte de stationnement pour handicapés à se garer gratuitement mais il faut demander au gardien avant. Vous n'êtes pas autorisé à circuler ou à vous garer dans les zones piétonnes sauf lorsqu'il y a un panneau indiquant que les véhicules affichant une Carte européenne de stationnement sont exemptés.

Se loger -> Peu de logements sont adaptés mais en matière de largeur de couloirs,portes et ascenseurs ça passe! Évitez de réserver ce qu'ils appellent logement accessible car c'est plus cher et pas réellement adapté!

Se promener -> Dans le métro, les stations sans marches accessibles partiellement sont inscrites avec un symbole blanc .Celles avec un accès complètement plat sont marquées par un symbole bleu (et il y en a peu). Pour voyager en métro, vous aurez besoin d'un ticket. Il n'y pas de réduction possible si vous ne résidez pas à Londres. Vous pouvez voyager avec les bus londoniens gratuitement si vous êtes en fauteuil roulant. Dans tous les monuments et attractions de Londres, vous pourrez obtenir un billet gratuit pour un accompagnateur et une réduction pour la personne handicapée , si vous êtes munis d'une carte d'identité que vous présenterez à un membre du personnel . Il y a souvent des rampes d'accès modulables dans les lieux touristiques non adaptés.

Pour les boutiques , environ 1/2 est accessible.

Se restaurer -> Peu de restaurants sont adaptés mais le personnel toujours là pour aider en cas de souci d'accès.

En Belgique

Se garer -> Vous pouvez stationner pendant une durée illimitée dans les rues où le stationnement est gratuit mais à durée limitée. Dans la plupart des régions, vous pouvez vous garer gratuitement dans les rues où le stationnement est payant, par exemple, là où il y a des parcmètres. Vérifiez sur place. Ne conduisez pas et ne vous garez pas dans les zones piétonnes. Certains parkings autorisent les véhicules affichant une Carte européenne de stationnement à stationner gratuitement mais uniquement dans les emplacements réservés aux handicapés.

Se loger -> Il faut chercher un peu mais les hôtels sont en général faciles d'accès.

Se promener -> Tous les transports en commun sont très accessibles. Les monuments le sont aussi. Par contre il y a beaucoup de rues pavés qui ne facilitent pas la promenade.

Se restaurer -> Nombre de restaurants sont accessibles et équipés pour accueillir les pmr.

En France

Se garer-> Une personne handicapée peut se garer gratuitement à la fois sur les places réservées aux personnes handicapées mais aussi sur toutes les places à l'exception des parkings privés et ce gratuitement. Par contre il peut y avoir une limitation de durée.

Se loger-> Les Hôtels sont en général bien équipés et il suffit de demander des chambres adaptés ou en rez de chaussée.

Se promener-> Nombre de villes possèdent des trottoirs inaccessibles mais en général les centres villes font des efforts. Les parcs sont peu adaptés à cause des graviers des allées. Les musées sont souvent gratuits (A Paris ils le sont tous) . De nombreuses réductions sont accordées pour les visites sur présentation de la carte.

Se restaurer-> Il fut bien choisir car même si l'accès est possible cela peut se compliquer lors des accès aux toilettes par exemple.

Si vous voyagez en train

La SNCF a développé son offre de service aux personnes en situation de handicap. La compagnie propose également le service Accès Plus 7 jours sur 7, de 7h à 22h. Ce service d'assistance peut vous mener de chez vous à votre place dans le train ou simplement vous assister, à tout moment de votre voyage. Il est disponible sur les réseaux national, TER et Transilien.

Plus d'informations sur le site, par téléphone au 0 890 640 650 (0,15€ TTC/min.) ou par e-mail accessplus@sncf.fr.

Si vous préférez l'avion

Tous les aéroports européens offrent une assistance aux personnes à mobilité réduite, conformément au règlement du 5 juillet 2006. De façon générale, la plupart des aéroports disposent d'un service d'accompagnement, le plus souvent gratuit, mais mieux vaut se renseigner au moment de la réservation.

Quelle que soit la compagnie aérienne, elle demande toujours à être informée au plus tard 48h avant le départ, mais mieux vaut préciser sa situation dès la réservation. Surtout, soyez précis : sur les dimensions de votre fauteuil si vous en avez un, la nature de votre handicap, et tous les éléments liés (chien d'assistance, accompagnateur...). C'est le meilleur moyen pour ne pas avoir de surprise à l'aéroport ! Si elle en a un, contactez le service spécialisé de la compagnie.

Dans tous les cas, ce sont les règlements de la compagnie qui déterminent les modalités de voyage. C'est pour cela qu'il faut bien se renseigner au préalable.

Pour les voyageurs fréquents, il est aussi conseillé d'avoir la carte FREMEC (FREquent traveller MEdical Card). Valable 5 ans, elle est délivrée par le médecin de la compagnie sur laquelle vous volez. Toutes les grandes compagnies peuvent la délivrer. Une fois attribuée, il vous suffit de communiquer son numéro à la compagnie lors de la prochaine réservation.

Si vous avez besoin de louer un véhicule

Les sociétés Hertz et Europcar possèdent des véhicules de location spécialement équipés pour les handicapés. Ils sont désormais disponibles dans les villes et aéroports de Paris, Lyon, Marseille et Nice. Impératif de réserver 48 h à l'avance minimum et de retourner la voiture dans la ville de départ.

Hertz , tél.: 0-825-861-861.

Europcar , tél.: 0-825-358-358.

Si vous voyagez avec un traitement médical lourd, vous devrez vous munir d'une ordonnance (en français et en anglais) avec mention des composants en latin. Les seringues et appareils médicaux devant être utilisés pendant le vol devront être remis au personnel de la compagnie aérienne. De même, tout objet métallique (broches, plaques...) ou électronique (peacemaker...) devra être signalé à la douane. Nous vous conseillons donc de partir avec une lettre de votre médecin en anglais justifiant de votre souci de santé.

Sur place, ayez toujours sur vous un document signalant au moins un numéro d'urgence, l'adresse de votre lieu de séjour, votre groupe sanguin, l'affection dont vous souffrez ainsi que vos contre-indications médicales et les médicaments qui vous sont prescrits régulièrement (leurs composants davantage que leur nom).

Aux Etats unis

Les cartes françaises de stationnement réservées aux personnes handicapées, si elles ne sont pas officiellement reconnues, sont la plupart du temps tolérées aux Etats-Unis, à condition de les placer au niveau du RETROVISEUR CENTRAL. Si vous recevez tout de même une contravention, cherchez un policier ou une patrouille. Expliquer
votre cas peut parfois suffire à faire annuler la contravention.
Si vous souhaitez éviter de manière certaine tout désagrément et être en parfait accord avec la réglementation officielle, vous devez contacter le Department of Motor Vehicles (DMV) de l'Etat que vous visitez, seul organisme habilité à délivrer ce type de carte de stationnement.
Nous attirons enfin votre attention sur le fait qu'il existe la plupart du temps deux types de places de stationnement pour personnes handicapées : les " standards " et les " vans accessible ", ces dernières étant réservées aux véhicules munies d'une rampe d'accès latérale. Il est fortement recommandé de ne pas stationner sur une place " vans accessible " avec un véhicule " standard ".

La plupart des grandes villes américaines disposent d'un service de transport public adapté aux personnes handicapées. Certaines villes proposent même un transport " porte-à-porte ", parfois même depuis la banlieue.

Se déplacer en bus ou en train

Avant d'entreprendre tout voyage en train ou en bus, informez-vous sur les conditions d'accès et les contraintes, notamment sur les délais de réservation. Pour tout voyage en train, contactez Amtrak (Rubrique : Special Needs & Accessibility) ! Et pour tout voyage en bus, contactez votre compagnie de bus, le plus souvent Greyhound .

Les Hôtels

La plupart des hôtels disposent de chambres spécialement équipées mais leur nombre est parfois limité. Les équipements des chambres accessibles varient d'un établissement à l'autre : largeur de porte, hauteur de lit réglable, salle de bain avec baignoire et poignées, douche sans marche ni rebord... Soyez précis avec l'hôtel pour bénéficier de la chambre dont vous avez besoin ! N'hésitez pas également à les contacter directement et à demander des photos. Si la chambre est accessible, il faudra aussi s'assurer que l'hôtel, lui, l'est bien... D'autre part, une simple remarque dans le dossier de réservation " Accessible Room Please " ne suffit pas. Soyez certains d'obtenir avant votre départ un mail de l'hôtel vous garantissant la disponibilité d'une chambre adaptée à vos besoins. Si la chambre que vous aviez réservée n'était pas disponible à votre arrivée et que l'hôtel n'avait plus de chambre " accessible ", celui-ci devrait vous en fournir une au même prix. De même, si l'hôtel propose une navette gratuite à l'aéroport, celle-ci devra être " accessible ". Sinon, l'hôtelier devra vous transporter à ses frais.

Les visites des lieux touristiques

Les parcs d'attractions, musées et sites touristiques majeurs sont la plupart du temps équipés pour recevoir les handicapés moteurs. Des files d'attente " prioritaires " sont généralement proposées aux personnes en situation de handicap et des réductions tarifaires sont appliquées dans certains lieux. De plus en plus de boutiques sont aussi adaptées aux personnes à mobilité réduite.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nyelle35 66 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine