Magazine Soins

Fiche technique

Publié le 14 avril 2017 par Joul38

Vous cherchez une huile végétale ou une huile essentielle ?
Voici la fiche technique de chacun des produits que vous pourrez trouver sur Huiles Stress.

  • Huile végétale de sésame

    Sa composition chimique est très proche de celle de l’huile végétale d’argan. Elle présente des propriétés très proches de cette dernière.
    Cette fraction améliore l’élasticité de la peau, la relance du métabolisme cellulaire, la régénération cutanée.
    L’huile végétale de sésame présente donc des propriétés nourrissantes et anti-radicalaires, régénératrice de l’épiderme et du derme.
    Elle maintient l’intégrité du tissu cutané, agit sur la perméabilité et la restructuration de l’épiderme et du derme. Elle favorise la cicatrisation du tissu cutané. Elle limite le développement des taches brunes.
    Elle active la synthèse de l’élastine et du collagène et par son action anti-oxydante, elle les protège.
    Elle nourrit la peau, l’assouplit et l’aide à lutter contre le vieillissement cutané. Elle lui donne un aspect soyeux et souple.

  • Huile végétale de Jojoba

    Sa composition chimique en fait un produit rare dans le monde végétal. C’est un produit dont la composition chimique est très proche de celle du sébum humain. Elle maintient l’intégrité du film hydrolipidique de l’épiderme, tout en préservant son hydratation. Elle ne laisse pas de film gras à la surface de la peau.
    Cette cire liquide est sébo-régulatrice. Elle compense les excès ou les carences en sébum. Elle favorise la synthèse de l’élastine sans faire appel au système enzymatique de moins en moins efficace lors du vieillissement. Elle s’accumule au niveau de l’épiderme provoquant un effet lissant très recherché en présence de rides.

    La cire liquide de jojoba par sa forte teneur en insaponifiables favorise la cicatrisation de la peau. Anti-oxydante puissante, anti-inflammatoire cutanée (et sur tous types d’inflammations), elle est leader dans la prévention du vieillissement cutanée. La cire liquide de jojoba bloque le développement des bactéries et des champignons. Elle ne les tue pas, mais elle ne leur apporte ni nutriment, ni énergie.

  • Huile essentielle de menthe poivrée

    Particulièrement indiquée dans les cas suivants

    Infections diverses principalement intestinales (gastro-entérite, intoxications alimentaires), céphalées, mal de tête, migraine, douleurs (coup, choc, entorse.), troubles respiratoires (rhinite, sinusite, toux, bronchite, rhume, mal de gorge), troubles gastro-intestinaux (acidité gastrique, crampe d’estomac, spasmes intestinaux), troubles hépatiques (nausées, excès alimentaire, digestion difficile), stimuler la vigilance, rafraichissante.

    Précautions d’emploi particulières

    Cette huile essentielle ne doit pas être utilisée chez l’ enfants de moins de 7 ans. Cette huile essentielle contient un fort pourcentage de menthol qui est très irritant pour la peau et les muqueuses dont la muqueuse oculaire. L’utilisation par voie cutanée pure doit rester un geste d’urgence exceptionnel et toujours sur une petite surface non lésée. Elle s’utilise en règle générale sur la peau diluée dans une huile végétale. Son action réfrigérante la contre-indique en utilisation dans un bain ou en application sur de grandes surfaces. Elle est également déconseillée en diffusion atmosphérique sauf si elle entre dans la composition de mélange à faible pourcentage.

  • Huile essentielle de lavande fine

    Particulièrement indiquée dans les cas suivants

    Angoisse, insomnies, troubles du sommeil, stress, anxiété, émotivité, infections diverses (cutanées, respiratoires), crampes musculaires, courbatures, torticolis, spasmes digestifs, toux, douleurs de règles en début de cycle, colites, brûlures, coup de soleil, plaies, démangeaisons cutanées, piqûres d’insectes, rides, vergetures, crevasses, cicatrices, poux.

    Précautions d’emploi particulières

    L’huile essentielle de lavande fine est extrêmement bien tolérée au niveau cutané. Elle s’utilise en règle générale sur la peau diluée dans une huile végétale. L’utilisation par voie cutanée pure doit rester un geste d’urgence exceptionnel sur une toute petite surface. Quel que soit le mode d’utilisation, soyez attentifs à ne pas augmenter les doses sous peine d’obtenir l’effet inverse, c’est-à-dire vous retrouver tout feu tout flamme alors que vous recherchiez la zen attitude. Pour lutter contre les poux, il ne faut pas utiliser cette huile essentielle appliquée pure sur la peau car l’efficacité est faible et le risque de toxicité chronique est mal déterminé à ce jour. Il pourrait avoir un impact sur le développement hormonal des enfants (Etude en cours). Il est recommandé de verser quelques gouttes d’huile essentielle de lavande fine sur le peigne ou la brosse à cheveux avant de coiffer les cheveux, dans une noisette de shampooing, sur les vêtements, les chouchous. (Fabienne Millet, Le grand guide des huiles essentielles)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Joul38 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine