Magazine Beauté

Expo : Henry Valensi, "La musique des couleurs".

Publié le 15 avril 2017 par Bellattitude @bellattitude
Du 15 Avril au 17 Septembre 2017 au Château des ducs de Wurtemberg de la ville de Montbéliard, parcourez les œuvres de Henry Valensi (1883-1960), un peintre français, pour le moins singulier, qui nous surprend tant par son esthétisme que par son ingéniosité. Expo : Henry Valensi, "La musique des couleurs".

Intitulée " La musique des couleurs ", cette exposition "orchestre" une très belle rétrospective constituée à partir d'archives, de peintures, de projections, d'objets et de photographies. Sur 500 m², l'exposition rassemble une centaine d'œuvres dont des toiles provenant de collections publiques (Centre Pompidou, musée de Grenoble, musée des Beaux-Arts de Carcassonne ...), elle s'appuie cependant essentiellement sur de nombreux prêts de collectionneurs privés et permet donc de découvrir majoritairement des œuvres inédites. Cette exposition sera aussi l'occasion de mettre en lumière cet artiste qui reste aujourd'hui encore, très peu connu du grand public.

En parlant de "mettre en lumière", je tiens absolument à préciser que l'œuvre de Henry Valensi est une véritable pulsation de lumière, qui nous captive et nous fige dans un univers géométrique et coloré.

Personnellement, je me suisfacilement laissé bercer :

  • par ce peintre "globe-trotter" , qui a pris plaisir à retranscrire sur le papier ses voyages en Italie, en Afrique du Nord, en Méditerranée ou en Espagne... Il y a aussi ses fameuses " expressions " de villes comme : Expressions de Saint-Raphaël, Expression de Nice, Expression de Monaco, Expression de Cannes.
  • par ce peintre visionnaire , qui donne à la musique un rôle de modèle dans l'élaboration de sa peinture. Ainsi, il nomme symphonie, prélude ou fugue ses peintures les plus accomplies. J'ai d'ailleurs adoréeSymphonie en rose, qui à mon sens est une œuvre d'art beaucoup plus féminine que masculine.

Symphonie en rose, Henry Valensi, 1946

Mais détrompez-vous, Henry Valensi n'était pas seulement peintre, dans un esprit rassembleur c'était aussi un . Rapidement, il aura un attrait pour le cinéma. Dès 1933, il s'attelle alors à un nouveau projet: mettre en mouvement ses tableaux, dans l'attente du cinéma en couleurs. Avec ses modestes ressources, il monte alors son propre studio et tente de réaliser son film cinépeintureun art toujours plus dynamique, penseur, un conférencier inspirateur ou encore un syndicaliste, projet qui n'aboutira que bien des années plus tard, en 1959. Vraiment, cet artiste aux multiples facettes, semble-t-il, souhaitait nous emprunter tournoyant. "rythmé", mouvementé,

Bref, un peintre à découvrir absolument, qui plus est dans ce cadre ravissant ! Le château des ducs de Wurtemberg se dresse sur un magnifique éperon rocheux long de 290 m et surplombe le centre ville de Montbéliard. La vue d'en haut est vertigineuse et petit bonus ce printemps les fleurs règnent tout à l'entour du musée.

❤ En remerciant, Lorraine, Aurélie et le restaurant Les Bains Douches pour cette magnifique journée sous le soleil Montbéliardais. ❤

À ne pas manquer : À l'occasion de la Nuits des Musées et comme pour rendre hommage à la toile Les Derviches Tourneurs , le musée vous invite le Samedi 20 Mai 2017 à un vrai spectacle de Derviches tourneurs. (Entrée libre)

Expo : Henry Valensi, "La musique des couleurs".

Les Derviches tourneurs, Henry Valensi, 1922

Infos pratiques : Exposition du 15 avril au 17 septembre 2017
De 10h à 12h et de 14h à 18h
Fermé le mardi et les jours fériés
Entrée : 5 euros / Tarif groupes et étudiants : 3 euros.
Entrée gratuite pour les moins de 18 ans, les personnes handicapées, ainsi que le 1er dimanche de chaque mois. Encore plus d'infos surhttp://www.montbeliard.fr/

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bellattitude 4151 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte