Magazine France

#Berkeley ? Pathétique Pujadas #antifa #NoNazis

Publié le 16 avril 2017 par Gédécé @lesechogaucho
#Berkeley ? Pathétique Pujadas #antifa #NoNazissource

J’ai suivi hier soir ce qui se passait à Berkeley, suite à un message vigilant provenant de  Mastodon. Me voilà salement sidéré.

#Berkeley ? Pathétique Pujadas #antifa #NoNazissource

Voir tout ce que les States recèlent de bas de plafond racistes, sexistes, virilistes, suprémacistes blancs, nazis, membres du KKK, alt-right (le nom pudique de la droite réac qui ressemble si  fort à l’extrême droite puante d’ici), violents, haineux…

tous ces valeureux guerriers de la cause du crétinisme intersidéral véhiculé par Trump qui a si triomphalement libéré leur pouvoir de nuisance…

 le tout  dans le lieu même de la contestation sociale et de la contre-culture (vu de loin, pour résumer, des gauchistes autour d’une université), voilà qui ressemble beaucoup à de la provocation de la part de ces bas de plafond là…

Visiblement, elle a bien fonctionné.

#Berkeley ? Pathétique Pujadas #antifa #NoNazis

(Pour info, Damigo est un ancien vétéran d’Irak et suprémaciste blanc qui a créé un mouvement identitaire souhaitant défendre la culture et la connaissance d’origines européennes, Identity Europa. Sur le continent américain. Voilà voilà… )

La vidéo dont il est question dans ce tweet est celle-ci :

Face à cette vague de vermines fascistes, qui le démontrent si bien en tabassant une femme à terre, il se trouve qu’il y avait de l’opposition. Ben oui, c’est ballot, les neuneus, mais on n’allait pas vous laisser la place libre pour répandre votre merde habituelle…Montrer à ces tarés qu’ils ne sont pas tout puissants et qu’en face, il y a une opposition, qui ose résister à votre tentative de règne de la terreur,  est à mon sens très important.

#Berkeley ? Pathétique Pujadas #antifa #NoNazis

Mais les médias main-stream, acquis à la cause du peuple, seul unique et indivisible (.. ment raciste ? ) , ne retiendront bien sûr que ceci :

#Berkeley ? Pathétique Pujadas #antifa #NoNazis

.. alors que quand on va ici,  ou encore , on voit bien à quel point les torts sont partagés, les violences sont le fait d’individus isolés, tandis que les provocations des pro-trump envers les communautés visées par leur racisme sont manifestes. 

Il se trouve que sachant tout cela, dans un grand élan de journalisme d’investigation dont Pujadas notre gloire nationale a le secret, j’ai vu dans le 13 heures du jour, en une fraction de seconde,   diffusé ce genre d’image de bataille rangée où, bien sûr, ne figurait que du noir, histoire de bien montrer toute la nuance du propos non orienté.  Encore un coup de ces racailles d’antifas qui  ne font rien qu’à tout casser et à se montrer encore plus fascistes que les nazis. Même sac à vomi,, pour sûr… L’imagerie d’Epinal habituelle encore une fois bien rodée, histoire de continuer à enfumer le français moyen qui gobera tout ce qu’on lui met dans le cerveau pré-mâché et pré-digéré. On pouvait compter sur le grand esprit déontologique de notre journaliste national pour cela, lui qui a déclaré tout de go ne pas vouloir déranger le français moyen entre la poire et le fromage et passer à des choses plus légères…  je savais bien que je pouvais compter sur lui pour être correctement informé. Mais ne fait-il pas preuve de davantage de responsabilité que moi, vieux gauchiste immature ? Ainsi,  les bourgeois seront bien gardés, bordés par la propagande officielle qui, étrangement, ne dit rien des raisons pour lesquelles tout cela s’est produit.

#Berkeley ? Pathétique Pujadas #antifa #NoNazis

Non, non, mon gars, pas du tout d’embrasement mondial… (rires).  Juste national (au moins.)  Son pays flambe, mais ce n’est pas si gave.. Allez, Rendors toi.

J’apprends pourtant ici à l’occasion que déjà, en février, Berkeley était le siège de violentes émeutes, suite à la venue de Milo Yannopoulos, venu pour y présenter son livre, « dangerous ».  C’était un contributeur régulier de Breitbart News jusqu’à peu, et une figure de la droite alternative américaine (les fameux alt-rights) et grand soutien de Donald Trump. Un être proprement détestable, qui cumule racisme et défense de la pédophilie.  Tellement exquis qu’il a été banni à vie en  juillet 2016 de Twitter.

#Berkeley ? Pathétique Pujadas #antifa #NoNazis

On comprend donc que certains, pas moins idiots que d’autres, aient éprouvé le besoin de lui montrer qu’il n’était pas le bienvenu, surtout dans un lieu si mythique…

Mais la conversation sur la méthode et les moyens, face à la peste brune dont il s’agit ici, promet de longs débats…. Et j’éprouve alors le besoin de vous inviter à nous rejoindre dans cette conversation, avec vos arguments. Voici le fil de la conversation du petit gars bien  timide sur mastodon qui m’a fourni l’info de départ et m’a si gentiment mis en relation avec Shane Bauer à l’origine de ce billet.   Un débat qui n’est pas inutile aujourd’hui, à l’heure où certains ici, dans notre pays, entendent donner les clés de la maison à des gens de la même idéologie répugnante. Et tout cela, bien sûr, tout à fait démocratiquement… j’écris ça, je dis tout. A  vous la suite.

Advertisements

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 130147 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte