Magazine Société

On s'y père

Publié le 18 avril 2017 par Christophefaurie
Vichy et le Vel' d'hiv'. M.Macron répond à Mme Le Pen qu'elle est la fille de son père et que, lui,  il est du côté de M.Chirac, qui a reconnu la responsabilité de "La France". On s'y perd.
Car, M.Le Pen aimait plus les idées de Vichy que celles de Gaulle, non ? Or, Mme Le Pen se justifie par de Gaulle. Elle trahit son père, non ? Et M.Chirac ? Ne se disait-il pas gaulliste ? Sa reconnaissance de la culpabilité de la France n'est-elle pas une trahison de son père spirituel, le général de Gaulle ? Et M.Macron ? Il partage l'opinion de "l'élite", alors qu'il se dit "anti-sytème" ?
Et si le problème du pays était là ? Et si, au lieu de penser gagner les élections grâce à de grandes idées, nos politiques se préoccupaient de nos problèmes quotidiens ? Peut-être qu'on parviendrait à les résoudre. Et qu'un peu mieux dans notre peau, nous pourrions traiter ces questions complexes avec un peu plus de hauteur d'esprit ?  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1016 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine