Magazine High tech

Velib et l'arnaque de 150€

Publié le 30 août 2009 par Thierry

UPDATE : Après 4 mois et 4 courriers recommandés à JCDECAUX, lettre à la médiatrice de Paris, ma commune et la commune de Paris, Vélib' à enfin concédé à reconnaitre leur erreur et admettre une défaillance de leur système et surtout me rembourser l'intégralité de la somme prélevée.

On est bien tous d'accord que le principal problème de la vie parisienne c'est le transport en commun.
Comment se déplacer facilement, rapidement, ne pas arriver au boulot en retard, sortir le soir etc etc
Ce n'est certainement pas le métro ou le RER qui vous facilitent la vie, vu la qualité déplorable de ces moyens de transport.

C'est notamment pour cela que j'ai vu le service Velib' comme une superbe innovation, une plateforme au service des utilisateurs pour un prix peu onéreux.

J'ai rapidement déchanté ...

velib.png

Tout comme Aurélien, j'étais très enthousiaste à l'arrivée des stations Vélib' dans ma ville.
Enfin un service peu polluant, moins cher que les services de RATP ou de la SNCF, utilisable à toutes heures du jour et de la nuit.

Mais voilà, le concept est réellement bien malheureusement la réalisation par JCDECAUX est loin de mes espérances.
Durant la première expérience, les problèmes arrivent ... je respecte bien entendu correctement les conditions d'utilisations, prise du vélo et repose du vélo en prenant bien garde au voyant vert etc... etc...
Je me retrouve avec 150€ de moins sur mon compte, sans prévenir, sans lettre, sans mail, sans un seul appel téléphonique, Vélib' venait de me prélever 150€ pour non-repose du vélo.

Après plusieurs appels téléphoniques (numéro payant) au support client Vélib' sans réponse après 15 minutes d'attente, on vous raccroche au nez sans explication etc.. etc... une fois qu'on a enfin un télé-opérateur malheureusement celui-ci nous annonce qu'il ne peut rien faire, qu'il faut envoyer des courriers recommandés mais que si aucun incident n'a été déclaré sur la borne de la station, c'est que le vélo a été mal reposé et que c'est de ma faute et que je ne pourrai jamais récupérer mon argent.

La réponse à mon courrier recommandé fut simple, mon vélo à été retrouvé à la borne à laquelle je l'avais posé mais plus d'un mois après le jour ou je l'avais réellement reposé, donc Vélib' accepte un geste commercial d'une générosité immense en me donnant un chèque de 50€ !
Sympa, l'erreur informatique de leur système était évidente mais c'était à moi de payer cette erreur.

Voilà comment mon enthousiasme pour ce concept s'effondre, et puis je découvre que je ne suis pas le seul, et qu'un bon nombre d'utilisateurs sont dans mon cas, aussi bien qu'il existe même un site web pour les référencer : Vélib' pourri, et Google pour les trier.

Me voilà donc entrer dans une galère avec des lettres à la médiatrice de Paris, à la mairie de Paris, la mairie de ma ville etc... etc... alors Vélib' le concept écolo pratique ou Vélib' la belle arnaque ???


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Thierry 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte