Magazine Asie

Sabre et Katana !

Publié le 26 juin 2008 par Umjpj Et Umjpop

Sabre Katana

Faisons une percée dans le temps en faisant une entaille au présent et remontons dans le Japon médiéval au temps des seigneurs, des geishas et bien sûr des samouraïs. L’arme emblématique de cette période et qui continue à séduire nombre d’étrangers à travers le monde, ceux qui du moins se passionnent pour la culture traditionnelle japonaise : le sabre. Le sabre japonais a toujours eu une grande notoriété pour son esthétique irréprochable et sa conception exemplaire. De bout en bout, du manche à la pointe, le sabre ne fait qu’un avec son maître et dans sa lame se reflète l’âme du guerrier. Le sabre seul, n’est rien, il ne fera partie du corps du guerrier qu’après un long apprentissage technique et ne sera une extension de son esprit et de son cœur qu’après un apprentissage encore plus long de ce que l’on pourrait appeler « sagesse spirituelle ». Bref, comme le dira un personnage qui n’apparaîtra que bien plus tard dans les salles de cinéma « que la force soit avec toi » Jedi !

Le présent est aussi fin qu’un voile de soie et quoi de mieux que la lame d’un katana pour y graver notre mot du jour, le mot « sabre », qui se dit en japonais KEN (prononciation francisée « kènne »). KEN désigne le sabre (l’épée) dans sa généralité. Mais certains d’entre vous qui sont peut-être des maîtres experts dans l’art de son maniement (à travers les jeux vidéo notamment) ou qui dans une autre vie étaient de véritables samouraïs (qui sait ?), savent bien mieux que moi, qu’il existe plusieurs types de sabres avec chacun leur dénomination propre.

Voici un lien wikipédia qui présente les différents sabres japonais (katana, tachi, kodachi etc.…) >>> ici, et un autre lien plus précis sur le katana >>> ici (avec une explication détaillée des parties qui le composent). Saviez-vous par exemple que la garde (protégeant les mains) au dessus du manche, s’appelait un TSUBA (prononciation francisée TSOUBA) ? Le TSUBA, étaient aussi finement décoré que le reste du sabre. Actuellement, les TSUBAS sont vendus séparément comme objets décoratifs, et peuvent servir de pendentifs, ou d’accessoires. Dans l’ouverture du TSUBA, où passait jadis la lame, certains jeunes japonais y passent maintenant une chaîne ou une corde, pour s’en servir d’accessoire et marquer leur originalité.

La marque en vogue pour tous ces accessoires revisitant la culture japonaise et ses nombreux secrets (renommée notamment pour ces fameux TSUBAS) s’appelle HORIGIN. Voici quelques exemples d’articles de choix de la marque sur le site MARUIONE.JP >>> ici.

SABRE :

KEN

(prononcé « kènne »)

Ecriture japonaise :剣 (けん)

KATANA :

Ecriture japonaise : 刀(かたな)



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Umjpj Et Umjpop 229 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte