Magazine

Actualité projet “jason 2″

Publié le 24 juin 2008 par Junzi2

Observation de l’océan. Jason 2 lancé aujourd’hui

Le satellite d’observation Jason 2 doit être lancé le vendredi 20 juin des Etats-Unis. Ses données seront précieuses pour les océanographes.

L’altimétrie, appliquée à l’océan, n’a que 25 ans mais a apporté beaucoup. « Elle est devenue un outil indispensable » observe Pierre-Yves Le Traon, responsable du programme « Observatoire de l’océan », à Ifremer - Brest. Les satellites Topex-Poséidon, lancés en 1992 par le CNES et la Nasa, puis Jason 1, lancé en 2001, permettent ainsi, depuis 1.300 km d’altitude, de mesurer le niveau de la mer avec une précision de 1 à 2 cm, et d’en déduire les courants marins. Associé aux 3.000 flotteurs autonomes du réseau Argo, déployés fin 2007 et qui descendent jusqu’à 2.000 m de profondeur, il permettra d’améliorer la connaissance des océans. Jason 2, qui doit être lancé aujourd’hui, doit permettre aussi de franchir un nouveau pas car il va s’approcher plus près des côtes. Pas anodin au moment où l’intérêt pour l’océanographie côtière est grandissant, secteur où Ifremer s’est d’ailleurs positionné.

fauchée pour l’observation côtière qui nécessite une très haute résolution - la continuité des observations, sur de longues périodes, est indispensable pour développer de meilleurs modèles prévisionnels. Et faire la part des choses, entre la variabilité naturelle et ce qui vient la perturber.

Augmentation du niveau des mers à mesurer

« Depuis dix ans, le niveau moyen des mers a augmenté de 3 mm par an, une accélération par rapport au début du siècle précédent. Une partie est due au réchauffement de l’océan, un autre à la fonte des glaciers continentaux, et de façon moins importante, à celles intervenant au Groenland et en Antarctique. Un des grands enjeux est de savoir si cela va s’accélérer ou pas » commente Pierre-Yves Le Traon. Face à des événements climatiques comme El Nino, l’altimétrie peut déceler des signes précurseurs. Cela a été d’ailleurs le cas en 1997-1998, ainsi que plus récemment.

plus d'info

Le satellite franco-américain d’océanographie OSTM/Jason 2 a été lancé ce vendredi 20 juin 2008 à 8 h 46 TU par une fusée Delta 2 depuis la base de Vandenberg Air force (Californie), et placé en orbite circulaire à 1.335 km d’altitude.

La mission OSTM (Ocean Surface Topography Mission)/Jason résulte d’un partenariat actif entre le Cnes, l'Organisation européenne de satellites météorologiques (Eumetsat) et le NOAA (Administration Nationale américaine océanique et atmosphérique). Ce satellite de 504 kg est principalement équipé de l’altimètre radar Poseidon 3 (Cnes), capable de mesurer la distance entre la surface de l’océan et le centre de la Terre avec une précision de 33 millimètres.

Il affinera les observations de ses deux prédécesseurs Topex/Poseidon (1992) et Jason 1 (2001), permettant de mieux comprendre les interactions entre les courants océaniques et le changement climatique. Les mesures obtenues jusqu’ici par ces outils avaient mis en corrélation l’augmentation du niveau océanique et l’accroissement du taux atmosphérique de CO2, amenant une meilleure compréhension de l’effet de serre. Les nouvelles mesures permettront de mieux évaluer l’ampleur et l’impact du réchauffement global au cours des prochaines années.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Junzi2 209 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog