Magazine Poésie

Benedicte

Par Elisabeth Leroy

Un jour sans téléphone

Elle a cru devenir folle

Ne plus parler à personne

Elle en a eu ras le bol

Elle s'appelle Bénédicte

Elle est complètement addict

A toutes sortes d'applications

A la communication

Elle n'a plus de vie privée

Elle ne cherche qu'à s'exposer

Elle ne pense pas au danger

De perdre sa liberté.

(05.05.2016)

poème,poète,poésie,société,auteur


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Elisabeth Leroy 1160 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines