Magazine Société

Harkis et élections par Mohand Hammoumou

Publié le 05 mai 2017 par Harki45

Bonjour, vous trouverez ci-dessous un communiqué de Mohand Hammoumou Président Fondateur d'AJIR pour les Harkis, Maire de Volvic

Harkis et élections.

Depuis longtemps, le Front National tente de récupérer le vote des anciens harkis et de leurs familles. Fort de l'engagement de Jean Marie Le Pen pour l'Algérie Française, le Front National a voulu assimiler les Harkis aux Pieds Noirs les plus engagés contre l'indépendance de l'Algérie. Certains, en désespoir de cause, ont pu céder parfois au discours lepéniste leur promettant qu'en tant que " Français par le sang versé " ils seraient mieux traités que les immigrés. La très grande majorité, disons-le clairement, n'est jamais tombé dans ce piège grossier d'une opposition à l'immigration ou du discours nostalgique de l'Algérie française.

D'abord parce que les anciens Harkis ne se sont pas battus contre l'indépendance de l'Algérie. Ils subissaient l'injustice et la violence du système colonial. Ils ont refusé le terrorisme aveugle du FLN et pensé qu'une autre voie, avec la France, était possible pour une égalité des droits.

Ensuite parce qu'ils ne sont pas en guerre contre les Algériens, beaucoup ayant de la famille des 2 côtés de la Méditerranée, des familles parfois divisées par les aléas de la guerre.

Enfin, les anciens harkis, qui ne sont plus très nombreux, et encore plus leurs enfants nés et éduqués ici, ne supportent pas les discours du FN violemment anti-immigrés et longtemps ouvertement racistes. Ils savent bien que l'engagement pour la France ne les protège pas contre le délit de faciès.

C'est pourquoi je me réjouis que de nombreuses associations de harkis appellent à voter pour Emmanuel Macron qui refuse la démagogie et l'opposition entre Français. Dire que la colonisation était un crime contre l'humanité c'est simplement reconnaître une réalité en rappelant que le système colonial était injuste voire inhumain. Cela ne veut pas dire comme essaient de le faire croire le FN que les Pieds-Noirs ou leurs descendants étaient des criminels. Et les Harkis ne sont pas concernés par ce mauvais procès car en tout état de cause, ils ont subi les discriminations et humiliations du système colonial. S'ils se sont battus avec la France, c'était aussi avec l'espoir y mettre fin.

Pour ma part, j'ai accordé mon parrainage à Emmanuel Macron non pour sa position sur le dossier harki que je ne connais pas mais parce que la France a besoin d'un nouvel élan avec des idées neuves, pragmatiques et courageuses. Nous avons besoin d'unité et d'apaisement pour ensemble relever les défis auxquels nous sommes confrontés. Nous avons besoin de revivifier la démocratie en dépassant le monopole sclérosant des vieux partis et de leurs apparatchiks. Les Français choisiront non en fonction d'où ils viennent mais par rapport à où ils veulent aller ensemble.

Emmanuel Macron est une chance pour la France. Dimanche, ne la gâchons pas.

Mohand Hamoumou, Professeur, docteur en sociologie, Auteur de " Et ils sont devenus harkis, Fayard, 1993, réédité en 2001 " Président Fondateur d'AJIR pour les Harkis, Maire de Volvic.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Harki45 1604 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte