Magazine Santé

NUTRITION INFANTILE : De l'arsenic toujours, dans les aliments pour bébés – PLoS ONE

Publié le 06 mai 2017 par Santelog @santelog

NUTRITION INFANTILE : De l'arsenic toujours, dans les aliments pour bébés – PLoS ONECe n'est pas la première fois qu'une étude dénonce la présence d'arsenic à des niveaux supérieurs aux niveaux " autorisés " . Cette recherche de la Queen's University Belfast tire la sonnette d'alarme : en dépit de la loi européenne sur ces taux limites, 50% des aliments pour bébés, notamment à base deriz contiennent encore un niveau illégal d'arsenic inorganique. Des données présentées dans la revue PLoS ONE, qui alertent sur les risques associés chez les bébés, tout particulièrement vulnérables, dont les troubles du développement et de la croissance, du QI et du système immunitaire...

En janvier 2016, l'UE a imposé une limite maximale d'arsenic inorganique aux fabricants afin d'éliminer, les risques pour la santé associés à l'exposition alimentaire. Les chercheurs révèlent que " rien n'a changé " depuis et qu'un produit alimentaire à base de riz sur 2 commercialisés en Europe contient encore un niveau illégal d'arsenic inorganique. Le riz contient 10 fois plus d'arsenic inorganique que les autres aliments et l'exposition alimentaire chronique peut entraîner toute une série de problèmes de santé, dont des troubles du développement et du système nerveux, mais aussi des maladies chroniques comme les maladies cardiaques ou le diabète. Les bébés sont plus sensibles aux effets néfastes de l'arsenic, mais, compte-tenu de leur alimentation, sont en moyenne 3 fois plus exposés à l'arsenic " alimentaire " .

Les chercheurs comparent ici le niveau d'arsenic dans les échantillons d'urine de nourrissons allaités ou nourris par formule avant et après le sevrage. Ils constatent une concentration plus élevée d'arsenic chez les nourrissons nourris par formule, en particulier chez les nourrissons nourris alimentés avec des formules non laitières, enrichies en riz qui sont fréquemment données aux bébés présentant une intolérance aux protéines de lait ou au blé. Post-sevrage, l'exposition des nourrissons à l'arsenic semble encore plus accrue (multipliée par 5).

Au global, près de de 75% des formules ou aliments pour bébés à base de riz contiennent plus que le niveau standard d'arsenic stipulé par la loi européenne, soulignent les auteurs.

De précédentes recherches de la même équipe avaient mis en évidence comment un simple procédé de percolation du riz pourrait éliminer jusqu'à 85% de l'arsenic. Le professeur Meharg, auteur principal de l'étude commente : " Des mesures simples pourraient être prises pour réduire considérablement l'arsenic dans ces produits, les fabricants n'ont aucune excuse pour vendre des produits alimentaires pour bébés présentant des niveaux aussi dangereux de cette substance cancérigène " .

04 May 2017 DOI: 10.1371/journal.pone.0176923 Levels of infants' urinary arsenic metabolites related to formula feeding and weaning with rice products exceeding the EU inorganic arsenic standard

NUTRITION INFANTILE : De l'arsenic toujours, dans les aliments pour bébés – PLoS ONE
Lire aussi: PRÉPARATIONS pour nourrisson: Trop d'arsenic pour les bébés -


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine