Magazine Conso

AVOC : Arracher la banalité à son invisibilité

Publié le 26 mai 2017 par Pascal Iakovou @luxsure
by Manon Renault on 26 mai 2017 37 Views |  Like

AVOC : Arracher la banalité à son invisibilité

AVOC fait partie de la liste des finalistes de l’ANDAM 2017. Concourant dans la catégorie Label créative face à Marine Serre et le label NÏUKU, le duo propose depuis 2013 un mode qui dépasse la sphère du vêtement.  Une mode scénique, qui se vit, se regarde. Des tissus comme des pellicules de film , des collections à suspens pour une consommation à rebours. Relecture de la mode à l’aune d’univers aussi loufoque que bizarrement commun.


Le couronnement D’AVOC

AVOC : Arracher la banalité à son invisibilité

Après un premier défilé lors de la Fashion Week masculine parisienne, en janvier 2016, AVOC a bénéficié d’une reconnaissance de la part des magazines les plus influents de la mode. Laura Do et Sébastien Laurent  sont comparés à Martin Margiela . Leur mode est celle qui réconcilie l’architecture et le vêtement, le romantique et le street wear et met au défi les frontières des genres. Point culminant du récit ? Loin de là.  Des ficelles sont encore à tirer : une des scènes de tension se jouera ce 30 juin. Le jury de L’ANDAM, prix qui veille au développement de la mode et des arts depuis 1989, délibérera à l’issue d’un défilé, et annoncera les bénéficiaires  d’un prix qui représente 10000 euros. De quoi permettre au collectif d’agiter le chaos et de le mettre en scène dans une mode bien à lui.

Le Sublime de ce qui est familier

AVOC : Arracher la banalité à son invisibilité

Si l’une des définitions offerte à la mode est celle d’un bien tangible destiné à l’ornement, un objet de parure pour paraître et que son histoire s’expose au Musée des Arts Décoratif, chez AVOC le décor prend une autre ampleur. La mode hors de son décors prend vie dans le décor de nos vie. En bref la mode AVOC  puisse  d’une promenade  dans un parc, d’une discussion sur une terrasse , ou d’un trajet dans le bus 91 les bases de ses collections , de ses propres films sur la mode.  En plus de vêtement , Laurent et Laura soulignent l’importance de la mise en scène dans la mode . Ils proposent des services de direction artistique, scénographie et design d’intérieur. Pas de ligne rouge pour le duo.

D’art décoratif à élément du décor comme corps , la mode d’AVOC passera le 30 juin à une nouvelle étape.

Plus d’informations sur L’ANDAM : http://andam.fr

AVOC : https://www.avocparis.com

LOOK BOOK FW17/18

AVOC : Arracher la banalité à son invisibilité
AVOC : Arracher la banalité à son invisibilité
AVOC : Arracher la banalité à son invisibilité
AVOC : Arracher la banalité à son invisibilité
AVOC : Arracher la banalité à son invisibilité
AVOC : Arracher la banalité à son invisibilité
AVOC : Arracher la banalité à son invisibilité

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pascal Iakovou 72539 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines