Magazine Culture

Critique Ciné : I Am Michael (2017)

Publié le 26 mai 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

I Am Michael // De Justin Kelly. Avec James Franco et Zachary Quinto.


Avant de tourner King Cobra, adapté de l’histoire Brent Corrigan et de ses débuts dans le monde du porno gay, Justin Kelly avait tourné un autre film mettant en scène James Franco. On pourrait finir à penser que James Franco est gay vu le nombre de films gays dans lesquels il a joué, cependant il est très engagé dans la cause LGBTQI et je trouve ça vraiment intéressant de sa part. Surtout d’accepter des rôles qui ne sont pas toujours faciles. En l’occurrence ici c’est celui de Michael Glatze, qui a réellement existé et qui après avoir passé des années à se battre pour les droits des homosexuels va devenir un pasteur anti-gay. Basé sur un article de Stacey Miller, I Am Michael est un film qui parvient à raconter une belle histoire sans pour autant que le film ne soit exceptionnel. En guise de premier long métrage pour Justin Kelly, je trouve qu’il aurait vraiment pu s’y prendre différemment. Il y a de jolies séquences et le sujet est vraiment intéressant, mais le film est parfois un peu trop classique. Ce que j’ai apprécié avec I Am Michael c’est que le film n’écume pas tous les poncifs gays et ne cherche pas à raconter son histoire du point de vue d’un jeune garçon qui a du mal à accepter son homosexualité. Après tout, l’histoire de Michael Glatze est très controversée alors qu’il est devenu anti-gay après avoir découvert Dieu…

Après s'être battu pendant des années pour ses droits, un activiste homosexuel devient un pasteur anti-gay.

Le film commence comme une dramédie romantique, ce qui n’est pas vraiment ce pour quoi on a envie de regarder ce film. Ce que j’apprécie le plus dans I Am Michael c’est la façon dont le film met en scène les changements dans la personnalité et la vie de Michael. Justin Kelly décide alors de se concentrer sur les changements dans la vie de Michael et la façon dont il devient quelqu’un d’autre. Cependant, le film ne se concentre pas du tout sur les idées radicales du vrai Michael, ce qui ne permet pas de faire de I Am Michael un film controversé comme son sujet. J’aurais aimé que le film parvienne à raconter ce qu’il y a de plus problématique dans cette histoire, voire de plus dramatique. Mais malheureusement tout est un peu trop facile et évolue de façon très linéaire. Justin Kelly n’est pas forcément mauvais, mais il n’est pas exceptionnel dans sa façon de faire. James Franco est de son côté très convaincant dans le rôle de Michael. On a parfois même l’impression de ne plus voir l’acteur mais bel et bien de voir le personnage qu’il incarne ce qui est assez impressionnant. Mais malgré sa prestance il ne parvient pas à sauver le film. Rien n’arrive à devenir aussi passionnant que cela ne devrait l’être… Dommage.

Note : 3/10. En bref, malgré un bon sujet, le film est conduit de manière très linéaire rendant le tout plutôt ennuyeux. Dommage car James Franco est très bon…

Date de sortie : inconnue


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte