Magazine Santé

CHOCOLAT : Le cacao, c'est vraiment bon pour le cardio ? – Heart

Publié le 27 mai 2017 par Santelog @santelog

CHOCOLAT : Le cacao, c'est vraiment bon pour le cardio ?  – HeartLes flavanols du chocolat ont-ils vraiment cet effet bénéfique de prévention du risque cardiovasculaire ? La question qui se pose immanquablement avec le chocolat, c'est qu'au-delà de ses propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et antiplaquettaires, il contient beaucoup de graisse et de sucre...Mais ces chercheurs danois réitèrent : consommer même " beaucoup " de chocolat, jusqu'à 6 fois par semaine, c'est, avec leur étude, un risque réduit de fibrillation auriculaire ...A lire dans la revue Heart, de l'American Heart Association (AHA).

Certains composés du cacao sont documentés comme des facteurs puissants d'améliorations de biomarqueurs cardiovasculaires, comme l'a montré, par exemple, cette revue systématique et méta-analyse d'études récente : en cause, principalement, l'effet bénéfique des flavanols sur la santé cardiaque. Ces données publiées dans le Journal of Nutrition suggèrent même qu'à " forte dose " (200 à 600 milligrammes), un apport en flavanols permet une baisse significative de la résistance à l'insuline et des triglycérides.

Ici, les chercheurs de l'Institute of Cancer Epidemiology (Danemark), du Beth Israel Deaconess Medical Center (Boston), de l'Aalborg University Hospital et de la Western University (Canada) ont précisément regardé les effets d'une consommation de chocolat sur le risque de fibrillation auriculaire (FA), une condition caractérisée par un rythme cardiaque irrégulier qui peut entraîner la formation de caillots de sang et donc le risque d'accident vasculaire cérébral. Cette étude de cohorte prospective a suivi 55.502 participants, âgés de 50 à 64 ans, durant une moyenne de 13,5 ans. Les chercheurs ont recensé les cas de FA à partir des registres des hôpitaux. Ils ont également pris en compte les facteurs de confusion possibles, dont, le sexe, l'IMC, la pression artérielle, les niveaux de cholestérol, l'apport calorique, la consommation de café, le tabagisme, les niveaux d'études, les antécédents de troubles cardiaques et métaboliques...Les données ont été analysées séparément pour les hommes et les femmes.

Les participants qui ont consommé du chocolat au moins une fois par semaine sont moins susceptibles de développer un diabète, une hypertension artérielle et une maladie cardiovasculaire, 3 facteurs de risque de fibrillation auriculaire. Précisément,

-en 13,5 ans, 3.346 cas de FA ont été recensés,

-le risque de FA semble réduit avec la consommation de chocolat, soit,

-de 10%, avec une consommation d'une à 3 fois par mois,

-de 17% avec une consommation une fois par semaine,

-de 20% avec une consommation de 2 à 6 fois par semaine,

-de 16% avec une consommation quotidienne.

-les hommes semblent bénéficier d'une plus forte réduction du risque de FA avec une consommation du type 2 à 6 fois par semaine.

Bref, la consommation de chocolat semble bien associée à un risque réduit de FA. Cependant, il s'agit bien d'une étude d'association et la consommation de chocolat pourrait être associée à un mode de vie plus sain dans l'ensemble, lui aussi en cause dans cette réduction du risque...

May 23 2017 DOI: 10.1136/heartjnl-2016-310357 Chocolate intake and risk of clinically apparent atrial fibrillation: the Danish Diet, Cancer, and Health Study

CHOCOLAT : Le cacao, c'est vraiment bon pour le cardio ?  – Heart
Plus de 15 études sur le Chocolat !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine