Magazine Culture

CANNES 2017 : Rencontre avec Karim Moussaoui (En attendant les Hirondelles)

Publié le 28 mai 2017 par Misteremma @misteremma

En attendant les Hirondelles est un film franco-algérien de Karim Moussaoui
Il raconte l'histoire de trois personnages à un tournant de leur vie.

Le scénario a été écrit à une période où je m'interrogeais comment individuellement le processus du changement s'opère à l'intérieur de nous. Je voulais raconter l'histoire de personnages qui, poussé par un événement, se remettent en question.

Karim Moussaoui s'intéresse donc au processus individuel et non au processus global qui entraîne un changement de mentalité dans une société et, principalement, dans son pays l'Algérie.

Je pense que le problème est que l'on ne regarde pas le passé sans jugement afin de le comprendre. On cherche toujours des héros et des méchants. Cette mémoire est importante mais il faut faire attention qu'elle est peut être féconde comme destructrice. Ces extrémistes qui reviennent au pouvoir usent de cette mémoire et jouent avec cette douleur pour conforter leur place.

Je sens encore aujourd'hui des rancœurs en Algérie qui reviennent de très très loin. Pour le moment, tout ce qui nous reste de ce passé lointain est vécu de manière conflictuelle alors que l'on pourrait décider l'inverse et utiliser la diversité de l'Algérie comme une force.
L'identité algérienne s'est construite sur le rejet du colonialisme. C'est une aberration, on ne peut pas construire l'identité d'un pays sur un rejet.

En attendant les hirondelles raconte trois histoires mais une seule thématique. Ce sont des personnages qui arrivent à un moment où un évenement se passe dans leur vie qui les poussent à reconsidérer leur choix de vie. Dans les 3 cas, cela implique une renonciation, une transformation. Ces histoires sont reliées entre elle grâce à des rencontres et des voyages.

Afin de donner l'idée que l'on parle d'un territoire plus grand, je me suis dit qu'il serait intéressant d'incarner cela par plusieurs histoires et je voulais que le film, que les trois histoires se déroulent en mouvement afin de donner la sensation que l'on parle d'un pays.

avec Mohamed Djouhri, Sonia Mekkiou, Mehdi Ramdani
Sortie en salle : 8 novembre 2017
Le film était présenté au 70ème festival de Cannes dans la sélection Un Certain Regard.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Misteremma 42529 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte