Magazine Conso

L’AUBERGE DU MOULIN VERT et LE GRAND BISTRO PARIS

Publié le 29 mai 2017 par Pascal Iakovou @luxsure
by pascal iakovou on 29 mai 2017 11 Views |  Like

L’AUBERGE DU MOULIN VERT et LE GRAND BISTRO PARIS

LE GRAND BISTRO ET L’AUBERGE DU MOULIN VERT

DORR PARIS ANNONCE L’OUVERTURE DE L’AUBERGE DU MOULIN VERT

L’AUBERGE DU MOULIN VERT et LE GRAND BISTRO PARIS
Lâchez prise. Respirez. Direction la campagne à Paris avec l’Auberge du Moulin Vert, adresse mythique rejouant l’esprit guinguette dans un bistro gastronomique aux accents bucoliques planté au milieu des arbres.

L’AUBERGE DU MOULIN VERT, ESPRIT GUINGUETTE A PARIS
Guinguette du quartier Montparnasse millésimée 1848, l’Auberge du Moulin Vert a vu défiler des générations de parisiens, des artistes aussi et les plus grandes plumes, George Sand, Alfred de Musset et Victor Hugo aussi. Tout juste repris par l’équipe Dorr Paris, l’établissement rouvre en auberge pimpante, éclairée au néon la nuit et entièrement végétalisée.
Passée la grille, s’ouvre deux vérandas confidentielles d’une vingtaine de places chacune sous les arbres. Traversant la grande verrière, des catalpas prennent ici racines juste sous vos pieds.
Entièrement restaurée, l’Auberge du Moulin Vert voit encore plus green dans ses intérieurs, les murs végétaux du décorateur Pierre Canot et le choix d’un mobilier dans l’humeur, ajoutent un vent de fraîcheur. Comme un vrai bout de campagne à Paris.

UNE NOUVELLE CARTE

Le Menu Carte 44€ tout compris

Lancée par Willy Dorr en 1975, la formule Tout Compris offre l’apéritif, l’entrée, le plat, le dessert, un café et une bouteille de vin au prix de 44 euros.
Un challenge relevé par Garry Dorr, son fils amoureux des bons produits, sélectionnés en direct avec les producteurs et d’une cuisine s’adressant à toutes les générations.
Inspirée par la gastronomie française, volontiers nostalgique et flairant les envies d’aujourd’hui, la formule marie les grands classiques – turbotin à la plancha, magret de canard français, carré d’agneau rôti, filets de bœuf ou millefeuille – et ajoute quelques plats fraîcheur, du ceviche de thon et saumon au quinoa au Mikado d’asperges vertes à l’huile de truffe. Unique aussi cette saison la cocotte végétarienne de riz safrané et légumes printaniers, traits d’huile de basilic pour savourer.
Incluse dans la formule, la bouteille de vin à partager à deux fait découvrir les cuvées de la maison Duboeuf. Un Bourgogne rouge 100% Pinot noir 2010. Une belle année et la signature d’un vin de caractère.
Comme sur les bords de Marne, les desserts font l’esprit grand-mère à l’image des crêpes Suzette flambées au Grand-Marnier, de la crème brûlée ou de la tarte fine caramélisée aux pommes tièdes. Signées du Meilleur Ouvrier de France, Philippe Urraca, les sorbets et glaces ont le goût de l’authentique, comme la tartelette sur sablé breton surmontée de fraises et sa chantilly maison programmée best-seller de l’été.
Le menu midi express

Du lundi au samedi, l’Auberge du Moulin Vert ainsi que tous les Grands Bistros proposent une formule Express au déjeuner à 25 euros. 45 minutes chrono pour décliner entrée, plat et café-plaisir, solution idéale pour la clientèle business et créative, celle de la Porte de Versailles et des environs notamment.
Pour satisfaire la clientèle pressée, le chef Rémi Robert propose 5 choix d’entrées allant de la burratina crémeuse et son carpaccio de tomates cœur de bœuf au ceviche de thon Albacore et saumon au quinoa. En régulier, l’œuf bio à la crème de morilles, ses baies roses et son poivre de Malabar.
Côté plats, les classiques sont là avec le tartare de bœuf d’Aubrac au couteau, le magret de canard rôti et linguines au jus de truffe ou le petit bar entier, son beurre blanc au champagne et sa tombée d’épinards.
Nouveau à la carte ! le Burger Charolais du Grand Bistro, tomates confites, roquette et pommes allumettes.

LES PLUS BELLES TERRASSES DE PARIS

Réparties aux quatre coins de Paris, les Grands Bistro – Grand Bistro du 17ème, Grand Bistro Maillot, Grand Bistro Breteuil, Grand Bistro Muette et Auberge du Moulin Vert – déclinent cinq terrasses exceptionnelles, ouvertes en continu chaque week-end, devenues des rendez-vous incontournables des parisiens venant déjeuner et dîner en plein air.

LE GRAND BISTRO PARIS, 4 ADRESSES PARISIENNES

Breteuil

Quartier du Champ de Mars, à quelques encablures de l’UNESCO et du Musée Rodin, le Grand Bistro Breteuil affiche sa terrasse sous parasols rouges et chaises bistrot bordeaux. Place de Breteuil, au pied d’un immeuble XIXème, et sous les arbres, 50 couverts dressés sur nappes blanches et l’ambiance maison de famille chic.
Mis en scène par le décorateur Pierre Canot, le décor du Grand Bistro Breteuil a l’allure théâtrale. Des chaises tapissées de rouge aux lustres baroques, l’ambiance des salons et de la véranda attire depuis 1975 le Tout Paris, artistes et politiques mélangés, des anciens présidents qui tous sont passés ici, aux fidèles des fidèles, Catherine Deneuve, Jean-Charles de Castelbajac, Alice Taglioni et les autres.
Muette
Plein 16ème, voisin de la place Trocadéro, ce restaurant-là, bar d’écailles et salon de thé en journée fait parisien élégant avec sa rangée de chaises au soleil et ses intérieurs sophistiqués.
Rompant avec le classicisme bistrotier rustique, la table s’inspire de l’esprit contemporain et s’offre un décor moderne et authentique, plaqué de bois précieux, le grand lustre Murano noir trônant au milieu diffusant éclairages flatteurs et bonnes ondes. Un décor haut de gamme auquel les tapisseries de Rubelli et les nappes blanches couvrant les tables, font l’âme du lieu.
Maillot-Saint-Ferdinand
Face au Palais du Congrès du 17ème, la terrasse du Grand Bistro Maillot-Saint-Ferdinand sert une dizaine de convives, nappes blanches et colonnes de buis pour la touche élégante. Un repaire pour femmes et hommes d’affaires, nombreux dans le quartier, qui passent ici signer
un contrat, célébrer un événement ou simplement, se relaxer.
A l’intérieur, le décor fait grande table. Du lustre Murano illuminant le grand salon intérieur aux murs capitonnés gris et fauteuils moelleux, l’ambiance est raffinée, le service dans le même ton.
17ème

Avec son enfilade de tables, le Grand Bistro du quartier Ternes offre une majestueuse terrasse orientée sud, idéale pour prendre l’apéritif ou diner sous les étoiles parisiennes.
Véritable institution du 17ème, courue par les hommes d’affaires le midi et rendez-vous des familles du quartier, élégante avec ses banquettes rayures mode, ses statues dorées et grands miroirs, l’adresse joue les accords parfaits avec la cuisine du chef Rémi Robert.

OPTION BAR A HUITRES & LIVRAISON CHAUFFEURS VTC

Eclairé au néon, le Bar à Huîtres fait cet été la pause parfaite coquillages et crustacés jusqu’à minuit avec option livraison en cas de last minute.
Tous les jours à la carte, Garry Dorr sélectionne 9 huîtres Grand Cru, servies sur glace, présentées sur plateau d’argent et toutes disponibles à la pièce. Dans la catégorie reine, celle des Grands Crus de Bretagne, la Fine de Prat-Ar-Coum est proposée par l’ostréiculteur star Yvon Madec.
Une saveur iodée, comme un baiser à la mer dit-on ici. Détour possible par le Cap Ferret avec l’huître sauvage de l’Ile aux Oiseaux, poussant en plein coeur du Bassin d’Arcachon et cueillie par Oliver Laban.
Enfin, coquillages & crustacés se goûtent ici avec les doigts. Fumées glacées à chaque étage des plateaux et aux premiers rangs : palourdes, langoustes royale, araignées de mer, homard européen et sa version Jumbo, poids lourd de sa catégorie (2,5 kilos), le King Crabe comme le
caviar se commandant, eux, quelques heures à l’avance.
Livraison première classe : Formule unique à Paris, L’Auberge du Moulin Vert, le Grand Bistro Breteuil et le Grand Bistro Muette proposent un service de livraison à domicile, 7 jours sur 7, toute l’année et de midi à minuit. Emmenés par un chauffeur VTC, en costume-cravate, les plateaux de fruits de mer, coquillages et crustacés embarquent la fraîcheur et l’esprit bord de mer à Paris.
Proposés à 12 euros, les frais de livraison sont offerts à partir de 120 euros de commande.

LA TEAM GARRY DORR

Garry Dorr, restaurateur passionné

A 32 ans, Garry Dorr est un restaurateur. Mieux, un restaurateur et cuisinier. Diplômé de l’Ecole hôtelière de Lausanne, HEC et Sciences-Po, il fait ses débuts en cuisine auprès de grandes pointures alignant les étoiles.
Alain Ducasse parmi eux, époque Plaza-Athénée, sous la conduite de Jean-François Piège, Joël Robuchon à l’hôtel Métropole de Monte-Carlo ou Louis Grondard au restaurant Drouant.
Entrepreneur dans le sang, il succède à son père Willy à la tête des Grands Bistro puis reprend en 2010 les Bars à Huîtres.
Au hasard de rencontres, il découvre l’Auberge du Moulin Vert dans le 14ème, qu’il acquiert après avoir nommé à ses côtés Rémi Robert (ancien de Gérard Vié, passé aussi chez Marc Veyrat, au Moulin de Mougins, ex-Chef de cuisine chez Marius et Jeanette) comme chef exécutif.
Fourmillant de projets, Garry Dorr ouvrira également cette année une grande trattoria Place de Clichy où déguster pizzas et pâtes maison dans un décor industriel au nom évocateur : The Little Italy.
Le chef exécutif Rémi Robert

La cuisine de Rémi Robert cultive l’héritage gastronomique. Corse d’origine, formé à la cuisine 2 étoiles au Trianon Palace époque Gérard Vié, le chef part défendre la cuisine française à l’international au restaurant du West Inn à Boston, puis au Japon, au Maroc et en Amérique du Sud.
La suite du parcours se fait auprès d’un certain Marc Veyrat. Intégrant en 2000 le club des chefs Marc Veyrat – Rémi Robert apprend la cuisine de l’essentiel, celle qui sublime et met à l’honneur la culture du produit.
Il enchaînera à Londres au célèbre restaurant de la Gallery du Sketch où Pierre Gagnaire vient jouer les génies.
Rémi Robert remporte le Trophée Masse et rejoint le MOF 2007 Sébastien Chambru au Moulin de Mougins comme chef adjoint pendant 3 ans avant de prendre la place de Chef de cuisine chez Marius et Jeannette.
Inconditionnel du meilleur produit, Rémi Robert rejoint la Team Dorr Paris et réalise auprès de Garry Dorr une cuisine de goût, instinctive et sincère.
Le sommelier Maxime Barreau

En chef d’orchestre, le sommelier Maxime Barreau propose dans l’ensemble des Grands Bistro une sélection d’une centaine de vins goûtés et approuvés en comité de sélection.
Outre la formule 44 euros et sa proposition de vins de caractère, il présente à la carte des Grands Bistro une centaine de vins de voyage et de découverte, dont quelques belles cuvées de Bourgogne et du Bordelais axées sur les vins rouges. Prochainement, la Bordeauxthèque devrait réunir tous les grands crus classés de Bordeaux et et espère obtenir le fameux titre Winespectator.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pascal Iakovou 72539 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines