Magazine Humeur

Comment les médias conditionnent l'opinion pour tenter de donner une majorité à Macron

Publié le 27 mai 2017 par Delanopolis
Journaux et télévisions furent essentiels pour la victoire présidentielle de Macron. Alors qu'il n'était qu'un banal ministre démissionnaire, il eut droit à des dizaines de "unes" à sa gloire. Il fut par la suite constamment inclus dans la cour des grands candidats sans qu'aucun critère objectif ne le justifie, mis à part des sondages qui reflétaient justement ce traitement de faveur. Un vrai phénomène auto-réalisateur. Reste désormais à conditionner les braves gens pour qu'ils votent pour les candidats "marcheurs" aux législatives. Mode d'emploi de la manipulation. Comment les médias conditionnent l'opinion pour tenter de donner une majorité à Macron Avant tout, il ne faut utiliser que le terme "majorité présidentielle", qui crée une confusion avec le scrutin législatif.

Ensuite, les sondages sont à nouveau déterminants.

On ne demande donc pas aux braves gens pour qui ils vont voter mais plutôt s'ils souhaitent que Macron ait une majorité. Et on ne tient en aucun compte cas de la diversité des circonscriptions où nombre de "marcheurs" sont à peu près inconnus.

Puis l'on fait mine de s'extasier devant une lame de fond qui n'est en réalité qu'une vaguelette.

Ainsi, la République En Marche d’Emmanuel Macron et le MoDem étaient en tête des intentions de vote aux législatives de juin, devant le tandem Les Républicains/UDI et le Front national, selon un sondage Harris Interactive indeed diffusé jeudi 11 mai.

Avec 29% d’intentions de vote, le duo République En Marche/MoDem gagnait 3 points par rapport à une précédente enquête réalisée au soir du second tour de la présidentielle.

Il devançait Les Républicains et leurs alliés centristes de l’UDI à 20%, et le Front national, également crédité de 20% des voix, tous les deux en baisse de 2 points, selon cette enquête pour LCP.

Suivent La France insoumise, avec 14% (+1) d’intentions de vote, devant le Parti socialiste allié au PRG (7%, -1). Europe Ecologie Les Verts (3%), Debout la France (3%) et le Parti communiste (2%) sont stables. L’extrême gauche (Lutte ouvrière ou NPA), gagne un point à 2%.

Près de trois semaines plus tard, où en est la formidable tornade Macron ?

Le dernier sondage en date crédite le parti présidentiel de ... 29% de "souhaits de victoire"', comme le 11 mai, devant le FN (17%) et Les Républicains (15%) ou La France insoumise (14%).


Bref, les Macroniens n'ont en réalité pas progressé.

Seul le Parti socialiste poursuit son recul avec 5% de "souhaits de victoire" recueillis.

Mais qu'importe, les journaux font régner la confusion dans les esprits dans un exercice d'enfumage digne de la Russie poutinienne, celle qui est si souvent conspuée par les mêmes plumitifs ...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delanopolis 94237 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines