Magazine Conso

Mélancolie passagère

Publié le 29 mai 2017 par Colinebaptista26 @colineseraconte
Mélancolie passagère

Pas facile ces derniers temps de me remettre face à mon calvier, j'ai plein d'idées qui me trottent dans la tête mais l'envie me fait souvent défaut. Alors que je devrais rayonner de bonheur (dixit mon homme qui me trouve injuste de me plaindre), tout m'ennuie et je suis même légèrement mélancolique.

Au boulot, la routine s'est installée et il me faut vraiment énormément d'energie et d'imagination pour découvrir et créer mes challenges de demain. Parfois, la flamme se ranime quand je dois négocier avec des sites de recrutements en ligne qui se prennent pour les rois du pétrole alors qu'ils ont bien plus besoin de nous que l'inverse. C'est rigolo de les voir se démener pour nous vendre leur sauce ... Chère, la sauce d'ailleurs, très chère et pas du meilleur goût. Mais, en règle générale, je trouve que le poids des responsabilités est lourd à porter (malgré mes heures de yoga et de renforcement musculaire). Certains se damneraient pour avoir toujours plus de pouvoir ou de monde à gérer, moi, cela me pèse de plus en plus. Trop de sujets si différents sont à traiter ... En même temps, on pourrait se dire que c'est génial, que cela évite justement de tourner en rond mais en vrai, cela donne le tournis.

Alors que, justement, mes résultats au travail (enfin, ceux de notre équipe car ils en sont le fruit) sont plutôt très bons (on peut toujours faire mieux, je sais), je vis comme une douloureuse expérience mon échec relatif sur les internets. Je dis relatif car je ne sais pas tellement ce que j'en attendais. Pas la gloire, je suis plutôt une personne de l'ombre (oui, même avec un blog), très sociable mais également très solitaire et silencieuse. Ni des vêtements gratis et je crois qu'Isabel Marant ne sponsorise pas trop les blogueuses. Non, je crois que j'en attendais une certaine forme de reconnaissance personnelle liée, non pas à mes compétences professionnelles, mais à mon côté créatif, plus étonnant et sympathique que mon profil sur LinkedIn. La crise de la quarantaine sans doute, la remise en question existentielle sûrement, l'envie de faire autre chose de ma vie que de gérer du people et acheter des fringues. Un saut dans un monde inconnu, celui des réseaux sociaux et du web, bien trop exigeant pour qui veut garder un certain anonymat. Coucou les filles de ma boîte qui me lisent en ce moment, vous le savez bien que je suis un ovni dans ce monde de mecs ...

A être très exigeante avec moi et les autres, je m'attends à toujours tout réussir. Et bien là, pour le coup, c'est raté. Et ça me rend un peu penaude, ne sachant pas trop quoi en penser ni comment agir. Pour quelqu'un qui prend tous les jours des décisions (c'est la définition même d'un dirigeant), il se trouve que je suis désemparée.

Cela veut peut-être dire qu'il est temps pour moi de fermer ce blog, cette page créative assez autocentrée mais si agréable à vivre, si rafraîchissante. Je ne sais pas. Je ne sais plus. C'est une mélancolie passagère, je le sais mais ce n'est pas très agréable. Rien de bien méchant, juste une expérience à vivre et accepter. Je ne sais pas encore ce qu'il en ressortira, car rien n'arrive par hasard, j'en reste convaincue, ma vie étant truffée de moments comme ceux-là qui ont tous débouché sur quelque chose de nouveau.

Pourtant, il s'avère qu'aujourd'hui, j'avais envie de partager cela avec vous. C'est en toute franchise que je vous livre mon humeur du moment ainsi que ces quelques moments d'un long weekend ensoleillé et reposant. Et comme je reste quand même une éternelle optimiste, je vous montre un peu de moderie au travers de mon cadeau d'anniversaire, la blouse fleurie Isabel Marant, repérée dès le début de saison mais mise en attente de l'ouverture des premières ventes privées. Je deviens raisonnable avec ses créations qui me plaisent toujours autant mais sont souvent toutes hors de prix.

A tout bientôt ... Prenez soin de vous.

Mélancolie passagère
Mélancolie passagère
Mélancolie passagère
Mélancolie passagère
Mélancolie passagère
Mélancolie passagère

Photos ©mybelairstories


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Colinebaptista26 54 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte