Magazine Santé

MICROBIOTE : Un test de diagnostic de la maladie intestinale chez l'enfant – ESPGHAN

Publié le 02 juin 2017 par Santelog @santelog

MICROBIOTE : Un test de diagnostic de la maladie intestinale chez l'enfant – ESPGHANUn nouveau test génétique pour apprécier la sévérité de la maladie inflammatoire de l'intestin chez les enfants, c'est la proposition de cette équipe de de l'hôpital universitaire d'Akershus d'Oslo lors de la Réunion annuelle de l'European Society for Paediatric Gastroenterology, Hepatology and Nutrition (ESPGHAN) de Prague.

L'étude norvégienne montre que ce nouveau test génétique de caractérisation du microbiote intestinal peut aider à diagnostiquer la maladie intestinale inflammatoire chez les enfants et prédire quels enfants développeront la forme la plus sévère et auront besoin d'une intervention plus précoce et plus agressive. Les chercheurs d'Oslo présentent les scores de ce test via un essai qui a évalué les profils du microbiote fécale chez des enfants récemment diagnostiqués de maladie inflammatoire intestinale vs chez un groupe témoin d'enfants en bonne santé : les chercheurs ont analysé des échantillons de matières fécales de 235 enfants et adolescents (80 atteints de la maladie de Crohn, 27 de colite ulcéreuse, 3 de syndrome du côlon irritable, 50 présentant des symptômes mais sans diagnostic de maladie inflammatoire de l'intestin et 75 enfants en bonne santé).

ou test GA-map™ de L'analyse via le nouveau test " GA-map™ IBD Dysbiosis " dysbiose intestinale utilise un profilahe avancé ADN permettant d'identifier jusqu'à 300 bactéries différentes sur différents niveaux taxonomiques. Les profils microbiotiques ont ensuite été comparés entre le groupe des enfants atteints de maladie inflammatoire intestinale, de ceux présentant des symptômes, et des enfants en bonne santé. Les chercheurs constatent des différences dans les profils des microbiotes entre les 2 groupes et associent les profils de microbiote les plus perturbés (dysbiose) avec les formes de maladie intestinale inflammatoire les plus sévères et justifiant une thérapie biologique.

L'équipe constate notamment que l'intensité du signal du test qui indique l'abondance de différentes espèces bactériennes est considérablement réduite chez les enfants atteints de maladie intestinale et ceux présentant des symptômes, par rapport aux enfants en bonne santé. Une maladie intestinale plus étendue et plus sévère est associée à des niveaux élevés de bactéries Clostridiales, une maladie de Crohn étendue à plus de protéobactéries.

Un type profilage utile en pratique clinique pédiatrique : en effet, les maladies inflammatoires intestinales sont souvent beaucoup plus agressives chez les enfants -vs les adultes- et plus difficiles aussi à diagnostiquer. Des enfants traités avec des inhibiteurs du TNF présentaient avant leur traitement une plus faible diversité de Firmicutes, Tenericutes et de Bacteroidetes et de plus faibles niveaux d'Actinobactéries vs ceux qui ont finalement été traités avec des médicaments standards. Bref, ce test de profilage génétique du microbiote fécal va permettre de mieux diagnostiquer et gérer ces maladies chez les enfants.

C'est aussi une nouvelle démonstration de la responsabilité de la dysbiose microbienne intestinale dans la pathogenèse des maladies inflammatoires intestinales chez l'Enfant. Les résultats suggèrent que les profils de microbiote fécal peuvent être utilisés pour identifier quels sont les enfants à risque de forme plus sévère de maladie intestinale et qui nécessitent donc un suivi plus intensif et éventuellement un traitement plus précoce et plus agressif.

ESPGHAN 50th Annual Meeting 13 May, 2017 (Visuel@ESPGHAN) Faecal microbiota profiles at diagnosis in paediatric inflammatory bowel disease. Prediction of disease severity and subsequent need of biologic therapy

MICROBIOTE : Un test de diagnostic de la maladie intestinale chez l'enfant – ESPGHAN
Lire aussi:

Maladie de CROHN : Traitements, réponse du microbiote et dysbiose intestinale


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine