Magazine Finances

Appart city : vos dernieres reactions

Publié le 12 juin 2017 par Martine Denoune @mdenoune

QUID DES LOYERS IMPAYES ? QUEL RENFORCEMENT DES FONDS PROPRES ? QUELLE SANTE FINANCIERE ? TROIS QUESTIONS CLES QUE SE POSENT LES INVESTISSEURS.

APPART CITY : VOS DERNIERES REACTIONS

Entourée d’un manque de transparence la recapitalisation d’Appart City intervenue le 1er juin 2017 ne semble pas apaiser les esprits des investisseurs. Voici leurs réactions ainsi celle d’un conseil, à mon précédent billet.

« c’est amusant votre blog! je vous remercie d’informer ici les non-signataires du désagrément persistant qui les affectent alors que les signataires retrouvent la tranquillité..
il suffirait pourtant que ceux qui réfléchissent rejoignent enfin un accord qui marche! 
» commente un avocat.

QUID DES LOYERS IMPAYES ?

«  S’il se confirmait qu’un régime à 2 vitesses s’instaurait, il serait bien entendu totalement illégal et discriminatoire.

Les tribunaux seraient même sans doute en droit de considérer qu’il y a là une tentative d’extorquer par la contrainte la signature d’un nouveau bail contre le paiement des loyers.

Cela ressemblerait à un chantage ou à une extorsion que les tribunaux sauront qualifier comme il se doit » précise un non signataire du nouveau bail.

Réaction d’un autre investisseur : « Si AC n’est pas en mesure de payer ses loyers dans les baux, les résidences continueront de les assigner régulièrement…..Son président actuel fait le tour des résidences pour trouver d’autres résidences signataires, mais continue d’essuyer des refus massifs…. Les signatures sont restées au point mort depuis de nombreuses semaines, et les résidences signataires ne représentant pas la majorité (si on fixe celle- ci à 56 sur une basse de 112 au départ)
Ce chantage à la recapitalisation a été un véritable chantage, car nous connaissions l’issue dès le départ ».

 

RENFORCEMENT DES FONDS PROPRES ?

« L’annonce d’une recapitalisation n’est qu’une annonce et n’est actuellement pas démontrée formellement semble-t-il.
Cette recapitalisation correspond-elle à un apport nouveau de fonds et pour quel montant? Appartcity n’a fait aucune communication claire et précise à ce sujet.
Les promesses faites par Appart’ city  sont le plus souvent jamais tenues.
Vu le nombre de baux non modifiés par une baisse de loyer, et pour lesquels Appart’ city confirme que les retards ne seront pas payés, la dette d’Appart’ city s’accroit de jour en jour.… »

QUELLE SANTE FINANCIERE ?

Des investisseurs se sont penchés sur le bilan d’AC clos au 31 décembre 2015 (le dernier connu).

« Voici le Bilan 2015 d’Appart City, selon le site societe.com :

Dettes fournisseurs (bailleurs): 64 millions d’euros
Dettes fiscales: 20 millions d’euros
Résultat 2015: Déficit de 6 millions d’euros

« J’ai lu attentivement leur bilan complet…une société affichant autant de dettes que son CA annuel!

25 millions d’obligations convertibles, 35 millions d’emprunt obligataire, 64 millions de dettes fournisseur, 20 millions de dettes sociales et fiscales, etc, etc….ils jouent plein pot l’effet de levier…mais un jour????

Ce n’est pas leurs 45 résidences signataires qui vont réellement leur faire faire des économies! Une goutte d’eau puisque cela ne représente qu’à peine 4 millions d’économies…

Cumulé avec les assignations en cours, nul doute que la trêve sera courte…. » conclut l’un deux.

FAITES NOUS PART DE VOTRE AVIS.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Martine Denoune 1811 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines