Magazine Société

Sénégal: l’Assemblée nationale vote le code de la presse

Publié le 23 juin 2017 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Rédacteurs et stagiaires: cliquez sur cette barre pour vous connecter en back-office de la rédaction! Recherche par tags (mots-clés) Recherche d'évènements (agenda) L’Assemblée nationale a finalement adopté à l'unanimité le texte, qui prévoit notamment de nouvelles dispositions pour le travail des journalistes. Ce nouveau code remplace l'ancienne loi de 1996 relative aux organes de communication sociale et à la profession de journaliste et de technicien.

Le projet adopté initié sous le régime d'Abdoulaye Wade en 2000 a longtemps été bloqué à cause d'une disposition sur la dépénalisation des délits de presse. En septembre 2016, cette disposition a été retirée à la suite de négociations entre les associations de presse, les syndicats, les autorités etc.

Le nouveau Code de la presse compte 230 articles qui imposent la carte de presse et une formation pour être journaliste. Il exige des entreprises une convention et une autorisation. Après avoir soutenu que le code dans certaines dispositions sera applicable immédiatement après promulgation, le ministre de la Culture et de la Communication Mbagnik Ndiaye a indiqué que l’aide à la presse va disparaitre complètement. Elle sera remplacée par le fonds d’appui au développement de la presse.

Le projet de loi doit désormais être promulgué par le Président de la République. Le ministre de la Culture et de Communication, Mbagnick Ndiaye a expliqué que l’objectif de la réforme était de créer un meilleur environnement de travail pour les professionnels des médias. "Certaines dispositions vont automatiquement entrer en vigueur d'autres seront revues", a-t-il indiqué.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 108031 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine