Magazine Société

Crise du Golfe: le Koweït encadre davantage les réseaux sociaux

Publié le 24 juin 2017 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Rédacteurs et stagiaires: cliquez sur cette barre pour vous connecter en back-office de la rédaction! Recherche par tags (mots-clés) Recherche d'évènements (agenda) Dans le cadre des efforts entrepris par le Koweït pour contenir la crise diplomatique entre le Qatar et ses voisins du Golfe, le gouvernement koweïtien a annoncé, le 14 juin 2017, qu'il renforcerait le contrôle d'Internet et notamment des réseaux sociaux. Il envisage de former un comité quadripartite englobant les ministres des Affaires étrangères, de l’Intérieur, de l’Information et des Affaires islamiques, chargé de surveiller les réseaux sociaux et de guetter toute publication qui "incite à la sédition confessionnelle ou à l’atteinte à l'image des pays voisins".

Les activistes de l’Émirat craignent d'éventuelles condamnations touchant les utilisateurs des réseaux sociaux, d'autant que les Koweïtiens sont respectivement les premiers et seconds utilisateurs au monde de Twitter et d'Instagram par habitant.

Néanmoins, les activistes koweïtiens appellent, par l’utilisation massive du hashtag "#sabahalahmadmeriteleprixnobeldelapaix" sur les réseaux sociaux, à décerner le prix Nobel de la paix à l'Émir du Koweït Cheikh Sabah Al Ahmad Al Jaber Al Sabah pour ses efforts de médiation dans le Golfe. Un grand nombre d’éditorialistes koweïtiens saluent la médiation de l'Émir pour résoudre la crise entre les pays du Golfe et appellent toutes les parties à œuvrer pour une solution négociée.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 108031 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine