Magazine Poésie

Semaine Du 29 mai au 4 Juin 2017

Par Patricia Oudot @adelaidendire

Lundi 29 Mai

Résultat de recherche d'images pour

Dessine moi une rose
Sur le papier de l'aube éclose
Avec le pinceau qui se pose
Au fond du flacon de l'ivresse
Vidé de l'eau du ciel
Fleuri moi les nuages
Sur le cahier du jardin qui voyage
Loin de la maison sans bagages
Feuilleté par les ailes du vent
Ou sont écrit mes rêves d'enfant

Adelaide

Mardi 30 Mai

Résultat de recherche d'images pour

Plus fragile que le verre
Pourtant il bat dur comme fer
Il a souvent pointe à l'envers
Ou bout de ses oreillettes en l'air
Mais il s'emballe en douce affaire
 Oubliant alors l'art et la manière
Et tout ses congénères de pierre
Pour rester un petit coeur de chair
Chaud et tendre comme un astre solaire

Adelaide

Mercredi 31 Mai

Image associée

Arrête de mégoter
Écrase la un peu
Ta pipe ou ta clope
Et puis éteins ton feu
Avant la syncope
Exit le filtre , le silex .
Le gratouillis de l'allumette
Fait un flop
Oublie le papier cigarette
Ta blague à tabac
Qui mène au fibroscope
Range le cendrier
Respire et vis
Tu verras c'est chouette
La liberté retrouvée et le bon gout du baiser

Adelaide♥

Petit sourire -->     

Résultat de recherche d'images pour

Jeudi 1er Juin

sourire timide

Sous l'ombre de la capeline
Elle baisse un peu les yeux
Esquissant un sourire timide
Comme un souffle d'eau bleu
Qui se respire et se devine
Sur la pénombre de son front
Le mystère de ses pensées
S'écrit en lettres d'or blond
Aux couleurs du soleil d'été
Espoir secret écrit sans crayon

Adelaide♥

Vendredi 2 Juin

Image associée

Dans la salle de pause
J'écoute le ronron familier de la ventilation
L'aiguille de l'horloge rose
Essaye vainement d'attirer mon attention
Derrière les portes closes
Le sommeil paisible oublie les déraisons
La lumière douce se pose
Allongeant les formes en ombres sans démarcations
Sur le sol grège et morose
Des semelles noires ont posé leurs scarifications
La nuit doucement se nécrose
Sous la torche de lumière ,deux couloirs en ponctuation
Mes yeux cillent sous l’aponévrose
M’entraînant loin de la ligne de saturation
Dans un état de semi hypnose
J'écris les mots sur les pages vertes sans exclamation
Sur mon oreiller en osmose
Délivrée de la blancheur d'une nuit d’idéation et de faction
Malgré le soleil qui explose
Mon esprit s'évade pour quelques heures hors prescriptions

Adelaide♥

Samedi 3 juin

Résultat de recherche d'images pour

Fragile comme une brindille
Qui se casse ou qui oscille
Sous la chanson de tes mots
Je suis une bulle sur l'eau
Tache d'un dessin d'aquarelle
Dans les cases de la marelle
Battement en cœur crescendo
Candide à fleur de cerveau
Je ne sais qu'aimer à mourir
Avec passion sans réfléchir
Inextinguible éclat d'étincelle
Coulant le long de la chandelle
Larme de cire en dentelle
Au sourire éternel

Adelaide♥

Dimanche 4 Juin

Fais cygne

Fais moi juste un cygne
Sur le lac du regard
Pour signer le départ
Plume vers un autre part
Sur l'horizon à la ligne

Adelaide


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patricia Oudot 1365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine