Magazine Humeur

Boxer pour les JO: Macron en fait-il trop ?

Publié le 25 juin 2017 par Pierre Thivolet @pierrethivolet

Boxer pour les JO: Macron en fait-il trop ?

Rocky Macron: Le Président est-il too much ? 


Nous l’avons tous vu, d’ailleurs c’était fait pour: Emmanuel Macron tombant la veste pour défendre les Jeux Olympiques à Paris en 2024, entouré de la crème du sport français, sur la Seine. Franchement le Président ne s’est pas mouillé. Car on voit mal comment Paris n’aurait pas les JO. Toutes les villes candidates ont déclaré forfait, les JO semblant porter malheur, regardez Athènes ou Rio. Les habitants de Rome, Hambourg, Budapest ou Tokyo n’en ont pas voulu : Trop cher. Il ne reste plus que 2 villes candidates qui auront, si ce n’est 2024, de toute façon 2028. Il n’empêche: Après Macron poigne de fer face à Trump, Macron l’européen, Macron l’écolo, voilà Rocky Macron, le Président qui boxe pour la France. Ce n’est pas faire injure à François Hollande que de dire qu’on l’imaginait mal piquer un cent mètres. Sauf en scooter. Avec le nouveau Président, on sent des années de fitness. Avec pratique de la boxe, très en vogue chez nos nouvelles élites, Premier ministre compris. Mais une boxe chic. Comme à l’Usine - pas celle des emboutisseurs de tôles de GM&S dans la Creuse qui sauront dans une semaine si leur avenir rime avec Pole-Emploi - mais l’Usine, ce « club de sport chic et exclusif, alliant performance et design » dont le prix de l’abonnement frise les minima sociaux. Bien sûr le Président ne risquait pas de prendre des coups. Son sparring partner avait été briefé: Vous imaginez s’il lui avait décroché une mandale? Les agents de sécurité l’auraient abattu sur place. Reconnaissons que Macron a montré de la réactivité et une bonne esquive. Comme il le fait d’ailleurs sur le plan politique et social. Mais là le combat n’a pas encore commencé. Il faudra au Président un très bon jeu de jambes et beaucoup de souplesse pour ne pas se prendre quelques crochets du gauche avec les prochaines échéances: Loi travail ou réforme de la fiscalité. Et il pourra chanter comme Claude Nougaro : Boxe, boxe, boxe.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierre Thivolet 5069 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines