Magazine Médias

The Devil’s Whore (TV)

Publié le 26 juin 2017 par Bigreblog

Heps tout le monde!

Ne vous effrayez pas, certes, je vais vous parler d’une mini-série au nom évocateur, mais surtout, je vais vous parler d’une mini-série anglaise sérieusement aguicheuse. De par son scénario atypique, et surtout, de par son casting proche de la perfection.

Je ne spoile rien, évidemment!

🙂

Angelica Farnshawe est une jeune noble de la cour de Charles Ist Stuart. Elle est mariée à son cousin, Harry, et tous deux sont heureux. Sauf qu’en Angleterre se prépare une guerre civile, menée tambours battants par un certain Oliver Cromwell

The Devil’s Whore (TV)

J’ai appris l’existence de cette série complètement par hasard sur la page Facebook du Challenge Séries, quand une autre participante en a parlé. Elle n’a pas apprécié, mais moi j’ai été vite harponnée par…le casting.

Mais l’histoire en elle-même me plaisait aussi beaucoup. Parce qu’évidemment je savais qu’il y avait eu guerre civile à cause de cet enfoiré de Cromwell, dont j’ai vu les stigmates en Irlande (purée que ce pays a souffert par sa faute à ce con!), mais je n’en connaissais aucunement les détails.

Ici, même si Angelica elle-même est romancée, la plupart des rôles…masculins, sont des figures historiques. Well done Britain…once again!

Parlons donc casting.

Angelica est incarnée par Andrea Riseborough, que je connais depuis Oblivion mais que je n’avais plus revue. Elle est vraiment incandescente, ça fait du bien.

Cromwell a lui les traits de Dominic West, qu’on reverra par la suite dans The Hour, par exemple. Et même si j’aime l’acteur il n’a pas réussi à rendre son personnage sympathique à mes yeux… XD

Parmi les autres, je citerai Michael Fassbender himself; Peter Capaldi, le meilleur d’entre nous ❤ ; ou encore Harry Lloyd, dans un autre très Viserys, ô comme c’est étonnant. XD

Mais celui qui m’a envoyé une dague en plein cœur, ça reste John Simm, mon Master, mon Sam Tyler, l’homme qui pourrait me vendre de la lessive même que j’en achèterais plusieurs paquets… Il m’avait fameusement manqué et il apparait qu’il est tout aussi canon avec que sans balafre… XD ❤

The Devil’s Whore (TV)

Bref, The Devil’s Whore peut paraitre long et parfois sans but, mais on apprend des choses sur l’Histoire (c’est important) et surtout, un casting pareil, ça ne se refuse pas!

Note: 7/10

The Devil’s Whore (TV)

Cette série fait partie de mon Challenge Séries 2017



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bigreblog 1726 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte