Magazine Info Locale

Les « Néonics » tueurs d'abeilles doivent demeurer interdits d'usage

Publié le 26 juin 2017 par Gezale

Les « Néonics » tueurs d'abeilles doivent demeurer interdits d'usage

Essaim dans mon jardin. (photo JCH)

Dites moi que c’est une blague. Une de ces fausses nouvelles dont la presse raffole. Je n’ose imaginer que Stéphane Travert, ministre de l’agriculture, propose de revenir sur l’interdiction des pesticides tueurs d’abeilles. Je n’ose imaginer que Nicolas Hulot va accepter sans broncher une mesure qu’Emmanuel Macron, pendant la campagne des présidentielles, a affirmé ne pas vouloir. Il ne manquerait plus que le nouveau ministre, cédant sans doute aux pressions des lobbies de l’industrie chimique, suggère d’autoriser à nouveau les « néonics » dont on sait maintenant, preuves scientifiques à l’appui, qu’ils sont toxiques pour les abeilles mais pas seulement puisque d’autres pollinisateurs en sont également victimes.
Ségolène Royal avait dû se battre contre Stéphane Le Foll qui, lui aussi, avait souhaité donner satisfaction aux producteurs de certaines céréales. La ministre de l’environnement avait bataillé fort pour empêcher ce crime contre les abeilles et elle avait gagné. Je ne doute pas un seul instant que les parlementaires n’oseront pas revenir sur un texte protecteur pour les hyménoptères. Si, par malheur, la représentation nationale s’avisait d’autoriser à nouveau les Régent et autre Gaucho, les apiculteurs (dont je suis) et les protecteurs de la nature se lèveraient comme un seul homme pour ramener M. Travert à la raison…car il tort.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gezale 7337 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine