Magazine Société

On me la recopiera

Publié le 29 juin 2017 par Fabianus

ON ME LA RECOPIERA
Soixante et une copie, pourquoi 61 copies, parce que c’est un nombre premier ?
Toujours est-il que 61 copies de mathématiques du baccalauréat ES (Economique et Social) de l’Académie de Paris ont été volées à un correcteur. Le pauvre bougre s’est fait chiper son sac !
Les copies ont été retrouvées, mercredi 28 juin, dans un bar du 18ème arrondissement, non loin du restaurant où elles avaient disparu.
La gérante raconte : «un  homme seul est arrivé, il a juste pris un café et il s’est posé en terrasse. Il est parti en oubliant ce sac ».
Elle a placé le sac dans une réserve en forme de parallélépipède rectangle en se disant que son propriétaire allait revenir le réclamer. Au fur et à mesure que les heures passaient, la probabilité que le quidam vienne rechercher son bien suivait une loi de Poisson (loi des événements rares) ce qui l’a sommé de dire « arrête, vois ce qu’il y a dedans ! »
Et, je vous le donne en mille (10 puissance 3) : le sac contenait les 61 copies. Hélas, trop tard pour les élèves, qui avaient été contraints de repasser l’épreuve de mathématiques, ce même mercredi ! Il avait laissé le sac Pas de bruit, pas un tic tac Elle avait prêté l’oreille S’était dit : tension ma vieille Avec les fous de Daech On se doit d’être revêche Ombrageuse par-dessous tout Dans cet univers de fous ! Pas de gris paranoïaque Juste une peur qui vous traque…
Il avait laissé le sac Après avoir pris, patraque Un petit noir robusta Il semblait pressé, le gars Comment le décrirait-elle ? Un cas commun et sans zèle Taciturne, traits brouillés Trop falot à discerner… Désolé pour la police Mais me manquent des indices
Quand elle trouva les copies Elle repensa : pauvre Henri Il m’avait hurlé la veille Mon gamin perd le sommeil Depuis qu’il est convoqué Pour l’épreuve repasser Le calvaire mathématique Lui revient, antipathique Tout ça parce qu’on a volé Les copies à corriger
Sa copie était du lot Il a touché le banco ! Henri perdait sa quiétude Lui si calme d’habitude Elle le voyait écumant D’une rage de volcan Mais qui c’est ce correcteur Qui n’fait pas gaffe au voleur ? C’est lui qu’il faut corriger Pour s’être ainsi fait plumer !
Elle avait calmé Henri Avait dit : pour mercredi Ton fiston sera au point Il est super ton gamin ! Il va prendre la tangente Va nous couper la sécante Qui lui barre le segment Et se fait discriminant Tant qu’un rhume mordicus Ne lui tue pas les sinus !
Elle servit jus de tomates En voyant son hôte aux maths S’avérer fort allergique De teneur épidermique Henri bon facteur, bonhomme Que tous les gens polis nomment Le gars bien sous tous rapports Est parti confiance au corps Prenant au second degré La parabole des damnés…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fabianus 1077 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine