Magazine

Humaniste ou anti conformiste ?

Publié le 28 janvier 2008 par Sonny

Le choix est binaire, pas de demi ton ou demi teinte. C’est d’ailleurs cette faille qu’utilise la plupart des mouvements dit contestataires pour nous obliger à faire un choix. Pour cela chacun de ces groupes utilise la culpabilisation systématique.
Les mouvements gays soutiennent à corps perdu les associations de lutte contre le sida, elles même créés, pour les plus importantes, par des gays. Comme naturellement personne n’est pour le sida,en luttant contre le sida on lutte pour l’acceptation des gays dans la société en leur donnant du crédit, puisque c’est eux qui parlent au nom de ce combat. Toutes les associations luttant contre cette maladie sont liées de près ou de loin à une association gay. Les gays sont utilisés comme des clés qui ouvrent inconsciemment les portes de la tolérance, qui accepte les homosexuels accepte de facto les féministes et comprend la lutte des minorités.
Sos racisme a été crée par le parti socialiste pour récupérer le mouvement de révolte des années 80 qui en avait marre d’être paupérisé malgré leur appartenance à la nation.Aujourd’hui ce mouvement sous des aspects humanitaires, soutient l’entrée de clandestins dans notre territoire purement et simplement. Elle ne cesse de faire l’amalgame entre les français d’origines étrangères, et les étrangers en situation irrégulière pour mieux entretenir la confusion. Lutter contre le racisme aujourd’hui revient à soutenir toutes formes de clandestinités y compris dans le travail, sous peine d’être assimilé au national-socialisme. Mais en réalité le travail au noir est utilisé pour précariser encore plus ceux qui travaillent dans la légalité puisqu’il justifie les bas salaires.
Les féministes utilisent l’égalité des droits comme prétexte pour précariser l’ensemble de la société, et a fortiori les femmes qu’elles prétendent défendre. En confondant liberté de travailler et nécessité de le faire, elles ont obligés la plupart des femmes à accepter du travail sous payer, et de fait, tirer vers le bas les salaires les plus modestes. Entre ces bourgeoises de gauche qui voient dans le travaille le plaisir de s’émanciper, et ces femmes du peuple qui subissent leur dicta, il y a un monde.

Sous prétexte d’être contestataire et humaniste, les mouvements gays,anti raciste et féministes soutenues pas l’extrême gauche, ont pour seul effet de servir le système et donc le capital qu’ils disent pourtant combattre.Ils sont utilisés comme cheval de Troie pour faire taire les réelles revendications sociales, et par conséquent permettreune meilleure exploitation du prolétariat par la classe possédante.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sonny 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte