Magazine Culture

Critiques Séries : Orphan Black. Saison 5. Episodes 1 et 2.

Publié le 30 juin 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

Orphan Black // Saison 5. Episodes 1 et 2. The Few Who Dare / Clutch of Greed.


Orphan Black est une série que j’ai parfois eu un peu de mal à apprivoiser. Mais malgré tout, je trouve que les scénaristes ont eu leurs moments. Ce n’est pas avec ces deux premiers épisodes que cela va être réellement le cas, notamment « Clutch of Greed » qui donne l’impression que la saison abandonne déjà toute ambition. Mais « The Few Who Dare » est une introduction passable, correcte, à une saison qui sera la dernière de la série. Je me demande si au fond Orphan Black n’aurait pas dû s’arrêter un peu plus tôt. Cela aurait été un peu plus logique à mon goût, en tout cas de mon point de vue. Ce premier épisode utilise trop de choses que l’on a déjà vu et revu dans la série auparavant, ce qui ne rend malheureusement pas le récit super passionnant ou sophistiqué. Et c’est dommage. Sarah tente de se battre pour sa vie, Cosima tente d’en savoir plus sur Neolution de l’intérieur, Helena tente de tuer des gens, etc. Tout cela sont des intrigues qui donnent l’impression de répéter des schémas que l’on a déjà vu par le passé dans cette série. Et par malchance, ce n’est pas ce que je voulais voir cette année ici. Bien au contraire, je m’attendais à un truc légèrement plus original. Si la scène finale est assez sympathique, c’est uniquement car l’on s’est attaché aux personnages au fil des années. Rien de plus, car d’un point de vue narratif, il n’y a rien de bien exceptionnel là dedans non plus.

La série sait encore créer quelques bons moments, mais ce n’est pas suffisant car même si l’on est attaché à ses personnages, je trouve qu’Orphan Black a énormément de mal à se renouveler. Chaque année c’est la même chose, il y a des idées qui sont bonnes mais elles sont un peu trop mal exploitées à mon goût, ce qui donne un spectacle comme celui-ci. Non pas que cela soit mauvais à en vomir, mais disons que Orphan Black est capable de bien plus, de par la richesse de son univers par exemple et les scénaristes ne se cassent plus la tête en répétant des schémas que l’on a déjà pu observer dans les saisons précédentes. Il était temps que la série nous présente des personnages un peu plus importants qui servent réellement le récit, ce que « Clutch of Greed » tente de faire même si ce n’est pas aussi brillant que j’aurais pu apprécier que cela ne le soit. La scène entre Ferdinand et MK par exemple n’avait peut-être pas besoin de jouer cette carte là, mais plutôt de nous faire évoluer avec l’histoire des personnages. Cela aurait été un peu plus logique à mon goût. Mais c’est un peu comme si Orphan Black n’avait pas vraiment appris de ses erreurs et qu’elle se contentait donc de faire tout ce qu’elle a déjà fait par le passé en nous laissant imaginer que tout est encore possible. Finalement, avec ces deux épisodes j’ai un peu perdu la foi. Je l’avais déjà perdu auparavant, mais je ne suis pas plus motivé que ça à l’idée d’entrer dans cette dernière saison…

Note : 5/10. En bref, rien de bien palpitant. C’est tout juste passable alors que Orphan Black a un potentiel bien plus important.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte