Magazine Livres

"Une vie" de Simone Veil

Par Lesalondeslettres @Salon_Lettres

Simone Veil accepte de se raconter à la première personne. Personnage au destin exceptionnel, elle est la femme politique dont la légitimité est la moins contestée en France et à l'étranger ; son autobiographie est attendue depuis longtemps. Elle s'y montre telle qu'elle est : libre, véhémente, sereine.

Simone Veil vient malheureusement de nous quitter. Je ne sais comment lui rendre hommage, elle qui a tellement fait pour nous. Elle est un véritable modèle pour notre société et les générations futures. Cette lecture m'a démontré que je ne la connaissais pas suffisamment. Je n'ignorais pas son passé de déporté, mais bien tout de son impressionnante carrière politique !


Dans son autobiographie, Simone Veil se livre, et c'est beaucoup. Elle commence par évoquer son enfance, à Nice, où elle a grandit. Puis arrive la déportation, un passé tragique dont elle nous parle avec beaucoup de courage. Ses paroles de déporté ont une telle valeur ! Simone Veil évoque ainsi les camps. Elle a connu le camp de Drancy puis celui d'Auschwitz-Birkenau et subit la marche de la mort jusqu'à Bergen-Belsen. Quel courage il a fallu pour endurer tout cela !

Le livre crée comme une coupure entre ce passé et le moment où sa vie politique commence. Elle met comme un fossé entre les deux. Du courage, elle en a eu aussi ensuite ont tant que femme politique. Je suis aussi admirative de son parcours : elle est diplômée de l'Institut d'Études politiques puis de l'École Nationale de la Magistrature. À cause de son mari, elle devient magistrate, et non avocate comme elle le souhaitait. Pourtant, elle sait s'imposer. On lui doit une liberté primordiale : elle a fait voter la loi sur l'interruption volontaire de grossesse en 1974.

Son livre permet ainsi de découvrir une femme politique. D'abord ministre de la santé, elle devient ensuite députée européenne, présidente du parlement européen (rien que ça), à nouveau ministre des affaires sociales, de la santé et de la ville puis membre du Conseil constitutionnel, Simone Veil a effectué une très belle carrière. Elle nous raconte ainsi comment se sont passées ses années à ses différents postes. Elle développe beaucoup sur l'IVG, ce qui est très intéressant puisqu'elle est reconnue pour cette action mémorable. Maintenant, je vous le demande : comment parler de ce livre sans faire l'éloge de la personne qui l'a écrit ?

C'est amusant de voir qu'en politique, elle n'avait pas vraiment de parti. Libre un jour, livre toujours. Elle dit ce qu'elle pense des hommes politiques avec qui elle a pu travailler ou côtoyer : Jacques Chirac qui l'a soutenu pour l'IVG, Nicolas Sarkozy qu'elle trouvait atypique... Ce livre a un apport impressionnant sur la politique et mérite votre attention. J'ai lu dans la presse que des personnes ne savent pas qui elle était ni ce qu'elle a fait, j'aimerai donc que l'on rende cette autobiographie obligatoire !

=> Simone Veil a beaucoup apporté à la société française, c'est indéniable. Ce livre autobiographique est là pour le rappeler. Place dans l'Histoire, carrière politique... une lecture indispensable pour connaître la grande femme qu'était Simone Veil !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lesalondeslettres 542 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine