Magazine Assurances

Seniors : quelles aides possibles au logement ?

Publié le 03 juillet 2017 par Daniel Leprecheur

Qui a le droit aux aides logement ?

Toute personne âgée habitant au domicile ou dans une structure comme une maison de retraite ou un Ehpad peut bénéficier d’aide au logement.

Ces aides sont peu connues et souvent mal utilisés, elles peuvent être de nature différente, on pense bien souvent à l’aide financière mais il en existe d’autres tout aussi voir plus utiles qui sont totalement inconnues du grand public. Nous allons essayer dans ce dossier de vous en lister les plus intéressantes.

Les aides financières classiques :

Les aides financières classiques et reconnues sont celles accordés par les pouvoirs publics et l’état via ses caisses d’affiliation comme la CAF ou les régimes agricoles.
Ces aides s’adressent à toute personne proposant une des caractéristiques suivantes :

  • Personne accédant à la propriété ayant un prêt immobilier en achat de logement neuf ou de logement ancien.
  • Personne résidant dans un Ehpad ou une Maison de retraite conventionnée.
  • Personne hébergée dans un accueil familial ( dont il ne doit pas y avoir de filiation).
  • Personne locataire ou colocataire dont la famille ne peut tenir le bien.

Si la personne âgée bénéficie se trouve dans l’un des cas ci-dessous elle peut bénéficier de l’aide au logement.

Par ailleurs, le logement doit respecter des critères de base pour être accepté :

  • Il doit s’agir d’une résidence principale.
  • Ce logement doit être décent & convenable ainsi qu’avoir les dernières normes de sécurité.
  • Les ressources de l’accédant se trouvent en dessous des plafonds des aides.

Sans plus tarder, voici les aides disponibles dans cette catégorie :

APL : L’aide classique au logement

La plus connue de toutes les aides logement attribuée par la CAF. Cette aide propose aux étudiants et aux seniors de bénéficier d’une aide pour payer leur logement, elle est calculé sur la base des revenus du bénéficiaire.
Pour en savoir plus sur l’APL n’hésitez pas à consulter le portail logement-seniors.com

Quel est son montant ?

Le montant de cette aide peut varier en fonction des facteurs suivants :

  • Les dépenses consacrés au logement : plus elles seront importantes plus l’aide sera grande.
  • Le lieu où se trouve le logement : un logement en centre-ville ou dans une grande métropole pourrait voir un coefficient d’aide plus important.
  • Le type de logement : chaque cas est analyse en fonction du logement en question.
  • Le niveau de revenu du bénéficiaire : plus il sera bas plus l’aide sera conséquente.

Ou demander cette aide ?

Il suffit de s’approcher des caisses CAF afin de faire examiner sa situation et de ainsi pouvoir fournir les documents nécessaires à la mise en place de cette aide. La CAF propose même sur son site la possibilité de faire une simulation gratuite et rapide du niveau d’accès aux aides en fonction de chaque cas.

Attention selon votre régime de protection sociale, il est possible que l’aide soit à demander auprès des services de la mutualité sociale agricole.

En savoir plus sur l’APL : http://www.caf.fr/

L’ALS : une aide moins connue mais aussi avantageuse

C’est la petite sœur de l’APL, L’ALS ou Aide logement Sociale est une aide qui intervient dans le cas où l’APL ne peux pas se déclencher. Et ces cas sont plus nombreux que ce qu’on ne croit.
Ayant les mêmes conditions d’attribution que l’APL cette aide doit se demander via le même formulaire, et ce sera à la CAF de proposer la solution.

Sachez que comme il s’agit d’une aide de remplacement l’ALS n’est logiquement pas cumulable avec l’APL elle permet par contre de bénéficier d’autres aides existantes comme l’APA, l’ACTP ou encore L’ASH.

L’APA : C’est quoi ?

L’APA est l’allocation personnalisée d’autonomie, une aide disponible pour tous les seniors qu’ont des problèmes au niveau de l’autonomie et donc est liés à un examen de dépendance.
Cette aide est accordé aux personnes dépendantes étant rattachés à un groupe de dépendance, elle sera plus ou moins élevée en fonction du dégrée de dépendance.

Il existe une grille de groupe permettant de définir le dégrée d’indépendance d’une personne partout en France, cette grille est disponible sur cette adresse : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1229. Il s’agit de la grille AGGIR.

A qui je formule cette demande ?

L’APA se demande au sein de la mairie ou du conseil départemental de votre commune en fonction de la situation. Sur internet vous pouvez vous renseigner auprès du service public afin de connaître l’adresse compétente pour retirer et remplir le dossier.

L’ACTP : Une allocation de prise en charge de tiers

Cette aide, est différente à celles précitées précédemment, car il s’agit d’une aide disponible pour l’aidant des actes du quotidien. En effet, elle est donnée à toute personne qui se charge d’un tiers dépendant.

Pour faire la demande de l’ACTP vous devez vous renseigner au même endroit que votre demande d’APA ses aides étant complémentaires.

L’ASH : encore une aide qui peut être intéressante

L’Allocation aux adultes handicapés est aussi une aide qui peut s’accorder à des seniors en fonction de leur dégrée de dépendance et leur situation financière.
Il faut aussi une preuve du taux d’incapacité qui doit être de plus de 80% ou de 50 %à 79% et justifier d’un plafond de ressources maximum.

Ou demander cette aide ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daniel Leprecheur 2425 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine