Magazine High tech

8 anciennes pratiques SEO qu’il faut mieux éviter aujourd’hui

Publié le 06 juillet 2017 par Blackhand @sergentweb

Depuis de nombreuses années, les acteurs du web se battent pour obtenir les meilleures places sur les moteurs de recherche, en créant toujours de nouvelles stratégies SEO. Cependant, au fil du temps, les exigences de Google et de ses concurrents ont évolué : découvrez 8 anciennes habitudes qu'il faut aujourd'hui proscrire.

Les mots-clés à outrance

Pour cibler les internautes vers une page du site, on avait tendance à écrire de nombreux mots-clés en toutes lettres, ajoutés côte à côte sur des contenus sans aucun intérêt pour l'internaute. Cette pratique est aujourd'hui pénalisée. Choisissez des mots-clés ciblés et développez du contenu à forte valeur ajoutée autour de la thématique, vous obtiendrez de meilleurs résultats.

Des liens internes par dizaines

Le lien interne constitue une preuve de la bonne organisation de votre site et de vos contenus. Auparavant, on en abusait car les moteurs de recherches appréciaient cet aspect. Aujourd'hui, utiliser trop de liens est considéré comme inutile, inintéressant et désagréable pour l'utilisateur. Le lien interne reste indispensable, mais on le mobilise avec parcimonie - sur des ancres réfléchies.

Une page par mot-clé

Pendant plusieurs années, créer une page par mot-clé cible permettait d'améliorer son référencement. Aujourd'hui, les mises à jour de Google comme Hummingbird ou RankBrain valorisent les contenus dans lesquels les mots-clés sont intelligemment insérés. Si vous voulez cibler une page, insérez subtilement le mot-clé dans un titre et une meta description - puis construisez un témoignage ou des informations intéressantes autour de la thématique.

Les liens achetés

Obtenir des liens vers ses pages sur des sites externes permet d'asseoir sa réputation. Toutefois, toutes les méthodes ne sont pas valables : si vous achetez de nombreux liens sur des sites dédiés, votre pratique sera rapidement identifiée et pénalisée par les moteurs de recherche.

Les microsites

Créer plusieurs microsites plutôt qu'un seul : cette stratégie permettait d'augmenter son audience, de cibler plus de monde et de gagner en productivité. Aujourd'hui, on considère plutôt qu'il faut nourrir un seul site et y consacrer tous ses efforts, afin d'obtenir de meilleurs résultats de matière de positionnement.

Des mots-clés dans le nom de domaine

Auparavant, quand on créait un site portant un mot-clé sur l'activité, on pensait atteindre plus de monde. Vous réparez des smartphones ? Pourquoi ne pas créer un nom de domaine dans lequel apparaissent les termes " réparation " et " smartphone " ? La réponse est simple : cette pratique devient impossible avec la multiplication des noms de domaines, sachant - par ailleurs - qu'elle ne vous permet pas de créer une vraie réputation de marque.

Utiliser AdWords pour déterminer la compétitivité d'un mot-clé

Pour choisir un mot-clé, on utilise souvent Google AdWords et ses statistiques. S'il est plus cher de réaliser une campagne AdWords sur une requête, on considère qu'il s'agit d'un mot-clé plus porteur. Or, votre analyse doit être beaucoup plus approfondie : pensez à l'aspect social du terme, à sa capacité à s'intégrer à vos contenus, à son sens auprès des visiteurs, etc.

La course aux liens

Réaliser des liens vers des acteurs proches de votre univers vous permet incontestablement de progresser en référencement. Mais si vous créez trop de liens inintéressants pour vos visiteurs, vous perdrez en influence. Ainsi, avant de diriger les internautes vers un autre site, posez-vous une question simple : " Ce lien peut-il les intéresser ? ". Si la réponse est " non ", abandonnez l'idée !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Blackhand 623 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte