Magazine Culture

Pretty Little Liars (Saison 7, épisodes 11 à 20) : jusqu’à ce que la mort nous sépare

Publié le 08 juillet 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

Conclure l’histoire de Pretty Little Liars n’était peut-être pas ce qu’il y avait de plus facile étant donné que l’on connait déjà tout un tas de choses sur les personnages et que la série avait fini sur la fin par se répéter. Cette saison 7 est pourtant meilleure que bien d’autres saisons de la série et c’est bien pour cela que je trouve dommage que finalement la conclusion soit aussi peu exceptionnelle. Les intrigues de cette seconde partie de saison viennent petit à petit à sur conclusion, ce qui va permettre également de conclure l’histoire de la série. Les relations entre les personnages vont exploser, les faces à faces se faire de plus en plus nombreux. Notamment dans l’épisode 7.18 qui commence à nous en révéler pas mal sur l’histoire. Après avoir passé sept ans à nous délivrer des retournements de situation, des faux semblants, des twists, des SMS menaçant, il est difficile de penser que Pretty Little Liars est désormais terminée. La série tente alors de faire de son mieux pour offrir une conclusion à son histoire mais il reste encore quelques moments étranges qui ne permettent pas de passer un si bon moment que ça. Mais cela a toujours été le paradoxe avec Pretty Little Liars. La série est capable du meilleur comme du pire.

Le plus important était de savoir qui est réellement A.D.. Et de ce point de vue là, la série créé des révélations qui sont un peu trop faciles. Le fait que le jumeau de Spencer est A.D. n’est pas sans rappeler les histoires des livres et de la jumelle d’Alison qui était A. Bon, à un moment on commence un peu à se lasser de certaines révélations qui sont trop simplistes. Et les révélations n’ont ici pas toujours du sens mais on va dire que c’est le lot de tout ce que Pretty Little Liars a fait depuis le début. J’aime bien Troian Bellisario sous les traits d’Alex car le personnage est légèrement différent de Spencer et pour le coup, ça change de ce que l’on a pour habitude de voir. Cela me rappelle en tout cas un peu Tatiana Maslany quand elle incarne les différents clones dans Orphan Black. Certaines intrigues ne sont pas du tout les trucs que je préfère, comme les mariages, le fait que Hanna soit enceinte, et tout ce qui s’en suit. Le truc avec Pretty Little Liars c’est que la série est capable de faire tellement de choses que de la voir tomber dans certains pièges est un peu facile, surtout qu’elle a appris de ses erreurs.

Du coup, Pretty Little Liars joue la carte des révélations à sa façon, pas seulement en lien direct avec l’intrigue de la saison, mais aussi du point de vue de la série. Notamment l’histoire de Mona dans le clocher. Mine de rien, Pretty Little Liars a réussi a trouvé un bon casting qui a su tenir l’histoire du début à la fin. Le casting des filles aurait pu être raté mais plus le temps passe et plus je me rends compte qu’en plus du fait que les actrices se sont améliorées, elle a vraiment incarné leurs personnages. Il serait impensable désormais de voir les mêmes personnages incarnés par d’autres actrices. Finalement, même si la saison n’est pas exceptionnelle elle n’en reste pas moins plus mature et donc plus efficace dans ce sens là. Il y a aussi des trucs que j’ai un peu de mal à comprendre sur certaines révélations. En effet, avec Mona et toute l’histoire de Spencer/Alex. J’ai l’impression que la série a eu un peu de mal à révéler les trucs intelligemment. Mais Mona est un personnage que Pretty Little Liars avait bien fait de garder mine de rien car sans elle tout serait peut-être différent maintenant. Quand on pense que tout est fini, rien ne l’est vraiment et je trouve presque dommage que Pretty Little Liars s’arrête là…

Note : 6/10. En bref, même si Pretty Little Liars a de nombreux défauts, elle n’a pas celui d’avoir réussi à conclure son histoire.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte