Magazine High tech

Finalement, courir sans musique, c’est pas si compliqué que ça !

Publié le 10 juillet 2017 par Taytay92i @taytay92i

Finalement, courir sans musique, c’est pas si compliqué que ça !

Oui, depuis quelques semaines maintenant, j’enchaîne mes séances de course à pied sans musique (je me suis lancé encore un nouveau défi).

Finalement, courir sans musique, c’est pas si compliqué que ça !

J’ai voulu tenter l’expérience et voir si je pouvais être aussi performant que lorsque je cours avec la musique dans les oreilles. Et bien, la réponse est oui ! Si vous vous souvenez il y a quelques temps, je vous avais rédigé un article en vous disant que la musique me booste un peu plus, du moins c’est ce que je pensais. Finalement, je me rends compte que je peux vraiment m’en passer… d’un autre côté, quand je vois de grands athlètes qui nont pas de musique dans leurs oreilles pendant leur entraînements, ça me motive énormément. Aujourd’hui, le cerveau s’adapte très rapidement et à force de l’habituer aux choses qu’on aime, on a du mal à s’en séparer. Ceci explique donc pourquoi cela devient compliqué d’entreprendre quelque chose et de savoir qui nous manque un petit truc. Cependant, je tiens à le préciser, d’un point de vue sécurité, c’est pas TOP TOP ! Je m’explique, en courant avec de la musique, on ne fait pas gaffe à ce qui nous entoure et l’accident est vite arrivé… Si vous cherchez un peu sur le Web, on peut lire différentes études qui démontrent que les bienfaits de la musique jouent un rôle important sur la performance physique. En même temps, je dirais que c’est plus le mental et la motivation qui vont faire le boulot. Je dois l’avouer, je m’y suis fait, ça me gêne plus de courir sans musique. Quand je vois que je suis en difficulté lors d’une compétition par exemple, j’essaye de me rappeler les durs moments que j’ai passé à l’entraînement ! Sinon pour le reste des séances, je serre les dents, je profite du bruit de l’environnement qui m’entoure et petit à petit, je retrouve un peu plus de force. Je ne dis pas que la musique ne va pas vous stimuler un peu plus. Mais tout compte fait, c’est nous qui devons prendre le contrôle et pas l’inverse. Il ne faut pas être dépendant de la musique lors de ses sorties. Au final, avec un peu de volonté et de courage, on peut se surpasser. En ce qui me concerne, je continuerai de temps en temps à courir avec mes musiques préférées. Maintenant, vous savez quoi faire pour pimenter vos séances et surtout faire jouer votre mental. Je ne fais pas plus long, si cet article vous a plu, partagez-le avec vos amis. Et comme à chaque fois, j’attends vos réactions dans les commentaires.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Taytay92i 20430 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte