Magazine Cinéma

New York, New York

Par Veronique_m
Pendant que tout le monde se rue sur le cinéma pour aller voir Sex & the City qui vient tout juste de sortir, moi, je me fais des soirées cinoche toute seule à la maison, gratis qui plus est, grâce à VPL, la bibliothèque publique de Vancouver: "Prête moi ta main", avec ma Charlotte préférée, plutôt sympa by the way, "Les poupées russes" que je n'avais pas revu depuis un bail, et "Garden State" que je regarderai vraisemblablement ce soir. Je vais même pouvoir rêver à des vacances au soleil un jour grâce à un documentaire sur la Martinique.
Pas moyen d'allumer la télé sans tomber sur une émission qui parle de Sex & the City. Pareil l'autre soir et encore cet après-midi avec Stéphanie, qui s'apprête à aller à New York pour la première fois. Quand on parle de New York, chacun y va de son conseil: il faut ab-so-lu-ment que tu ailles là, que tu fasses ci, que tu voies ça. Je n'ai pas fait exception, je n'ai pas pu m'empêcher de la souler avec mes recommandations, dont une très importante: ouvre les yeux, New York est remplie de beaux mecs ;-) Je n'ai malheureusement pas mis les pieds à New York depuis que j'ai déménagé à Vancouver, il y a plus de 3 ans, mais en 8 séjours là-bas, il y a des choses que j'ai faites ou vues qui sont encore gravées dans ma mémoire. Me remémorer tous ces moments m'a tellement donné envie d'y retourner...
Mon premier voyage à New York remonte à juin 1998, (10 ans, au secours), un voyage de filles: Ingrid, la Danoise, et moi-même avions décidé d'aller explorer la grosse pomme avant qu'elle ne reparte au Danemark, et par la suite, Pascale la Belge et Muriel la Française se sont jointes à notre projet. Côté style, on était trèèès loin de Carrie, Samantha, Charlotte et Miranda. Et faire du shopping était le cadet de nos soucis, nous tout ce qu'on voulait, c'était marcher marcher et encore marcher, les yeux grands ouverts. Je me souviens de l'auberge de jeunesse un peu glauque dans Chelsea, du spectacle de jazz au Birdland, de la découverte de la chaîne de magasins Anthropologie dans SOHO, rempli de petites choses qui me font rêver...
Ce premier voyage m'a émerveillée, je suis tombée sous le charme et n'ai fait qu'attendre une occasion d'y retourner, ce qui est arrivé lorsque j'ai déménagé à Montréal. Et c'était justement quelques jours avant que le premier épisode de Sex & the City soit diffusé sur HBO. À l'époque j'habitais en Haïti, j'avais le câble incluant HBO, je n'aurais raté pour rien au monde cette nouvelle série qui promettait d'être impertinente. Conquise dès le premier épisode, je me rappelle que je me monopolisais la télé le dimanche soir et qu'il fallait pas m'adresser la parole pendant la diffusion. Les deux hommes de la maison qui regardaient ça de loin les premiers temps n'ont pas attendu des semaines avant me rejoindre sur le canapé, sans plus chercher à cacher que oui, ce truc de filles qui parlent de fesses, ça les intéressait au plus haut point.
Et voilà 10 ans plus tard, le film sort. Je n'ai pas de grandes attentes, je ne suis franchement pas certaine que ce sera aussi bon que la série, et je crois que je laisserai un peu passer la vague avant d'aller le voir. Pas sûre d'avoir envie de me retrouver dans une salle bondée, de devoir être devant le cinéma une heure avant, d'être entourée de filles hystériques. Mais quand même, Sex & the City, c'est Sex & the City...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Veronique_m 54 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine