Magazine Culture

Critiques Séries : Bloodline. Saison 3. Episodes 9 et 10.

Publié le 21 juillet 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

Bloodline // Saison 3. Episodes 9 et 10. Part 32 / Part 33.
SERIES FINALE


Bloodline c’est fini et on va dire que c’est un mal pour un bien. En effet, la saison 3 n’a pas été exceptionnelle hormis ces deux derniers épisodes, solides et efficaces. Disons que la série a ici l’avantage de savoir comment s’y prendre pour nous amuser avec les personnages de façon intelligente. Notamment l’esprit torturé de John qui voit désormais son frère Danny lui faire la morale dans des hallucinations plutôt bien intégrées au récit. Disons que Bloodline nous a préparé toute la saison à ces hallucinations et à la destruction de l’esprit du héros. Du coup, on se retrouve avec quelque chose de vraiment joli. « Part 32 » est donc un épisode plein de rêves et d’hallucinations qui nous permettent de prendre un peu l’air et surtout de nous offrir une vision de l’esprit de John et l’état psychologique dans lequel il est actuellement. C’est un choix intéressant pour un avant dernier épisode mais un choix qui fonctionne très bien. L’épisode ne fait pas vraiment avancer l’histoire mais préfère se concentrer sur les personnages. Et je dois avouer que c’est une façon intéressante de voir les choses. A la fin de « Part 31 », nous retrouvions John en train de se noyer. Dans « Part 32 » il se réveille à l’hôpital sans savoir comment il est arrivé là. Mais du coup, Bloodline n’a de cesse ici de jouer du cliffangher de l’épisode précédent et l’esprit du téléspectateur avec une certaine intelligente dont la série a le secret.

Ce que cet épisode démontre également c’est combien Danny manquait cruellement à Bloodline. La série cherche donc ici à faire quelque chose de plus psychologique ce qui va clairement dans le sens de Bloodline puisque la série a toujours été psychologique de base. Donc c’est plutôt un choix intelligent de la part des scénaristes que d’aller dans cette direction à un épisode de la fin de la série. De plus, l’intrigue n’avait pas besoin d’avancer grandement. C’est pourquoi c’est le dernier épisode qui va donner le coup de grâce et permettre d’offrir une conclusion à la plupart des intrigues de la saison. Être un Rayburn n’est pas ce qu’il y a de plus facile dans la vie mais je crois que ce que nous démontre aussi « Part 33 » c’est que l’on ne peut pas échapper à un destin tragique. Dans ce dernier épisode, Bloodline parvient à conclure une partie des intrigues et notamment celle de Kevin Rayburn qui a été lancée cette saison. On dit au revoir aux personnages avec la délicatesse malsaine de Bloodline. Le plus ambigu cependant reste la dernière image de l’épisode final qui est assez loin de ce que j’avais imaginé au départ. J’aurais peut-être apprécié que la série fasse les choses autrement. Si Bloodline aura été une belle série sur plusieurs points, et que cette conclusion est plus ou moins celle qu’il fallait à la série, je trouve qu’il manque encore un ingrédient qui pourrait rendre le truc un peu plus efficace.

C’est dommage car Bloodline était une belle série pleine de potentiel et j’ai l’impression qu’ils ont un peu merdé sur les intrigues de la saison. La conclusion est bonne mais le chemin pour y parvenir n’a pas été celui que j’aurais aimé pour la dernière saison de la série. Finalement, Bloodline n’aura sûrement pas marqué les esprits de grand monde et ne reste pas non plus mémorable pour moi mais c’était une belle tentative…

Note : 7/10. En bref, fin de série sympathique.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte