Magazine Bd

Le reste de mes lectures. Été 2017 #1: Corben Shadows of the Grave

Par Hectorvadair @hectorvadair

L'été et les vacances sont l'occasion de rattraper le retard accumulé tout au long de l'année. Et c'est pourquoi de nombreux comics et divers albums sont lus en rafale à ce moment là.
Je commence donc aujourd'hui une nouvelle rubrique, qui proposera, le plus régulièrement possible, mes avis de lectures comics, VF ou VO, qui ne trouveront par leur place sur BDzoom. Celle-ci complètera naturellement les précédentes déjà réalisées ici, plus sporadiques, liées à des albums divers, organisées via l'intitulé : "chroniques BD bouquins..."
C'est parti :

Corben : shadows of the grave
#5 june 2017 Dark Horse comics

Corben continu de nous livrer ses fascicules d'horreur noir et blanc à l'ancienne, divisés en deux parties : trois mini recits indépendants et l'histoire à suivre : Denaus, se déroulant dans l'Antiquité grecque.
Excellent numéro que celui-ci avec : deux récits co écrits avec Beth Reed, la propre femme de l'auteur : "The Island" et "The Mirror".

"The Island", c'est l'ambiance classique du récit où un type est perdu en voiture dans la nuit au milieu de nulle part . Il atterrit dans la bicoque d'une vieille qui l'enjoint de ne pas rester. Mais lui n'a pas le choix. Cette vieille était la gardienne du cimetière environnant et elle sait ce qui cloche aujourd'hui alentour... Très bonne histoire et une scène de fin donnant le thème de la couverture.
"Mirror image" nous présente Walter Hall qui vient visiter une tante éloignée, dans sa vieille maison un soir d'été. Mais celui-ci est accueillie par une belle jeune femme qui se présente comme son assistante. Elle ne convainc ceci-dit pas Walter qui, feignant une ballade dans la forêt adjacente en profite pour la suivre dans une partie isolée de la demeure. Une indiscrétion dangereuse pour eux deux...

"Blind choice" conclue les historiettes de ce numéro avec un des scénarios les plus tordus, vicieux et bien foutu que Corben n'ai jamais écrit. Lucinda Thone est aveugle et amoureuse de Mark, l'homme qui l'aide au quotidien. Celui-ci l'accompagne avec Zikmann, un autre blanc, dans la jungle, à la recherche d'une cure miracle attribuée à la tribu Nekrongo qui pourrait lui redonner la vue. Tous les trois sont cependant capturés par cette tribu pas vraiment pacifique, après que leurs porteurs se soient enfuis. Alors qu'ils s'apprêtent à être exécutés, le sorcier applique deux araignées sur les yeux de Lucinda. Et un miracle atroce se produit. Cependant Lucinda, retrouvant la vue, est sommée de désigner un de ses deux collègues d'infortune pour rester se faire torturer alors qu'eux deux pourront fuire. Quel choix va t'elle faire ?
Si les deux épisodes écrits par la scenariste Beth Reef, avec talent, offrent un très bon niveau à ce numéro ci,  Corben démontre avec "Blind choice" qu'il a aussi encore de la réserve pour trouver de la matière. Non seulement le synopsis est bien trouvé et la chute exquise, mais l'ambiance des premières pages, "vue" par les yeux de Lucinda, donc ombrée, permet de garder anonyme les personnages qui l'entourent. Cet élément contribuant de fait à la réussite de la chute de l'histoire. Bien "vu".

Concernant "Denaus", on sent qu'on se rapproche de la fin de l'intrigue, le nombre de morts devenant proportionnel à l'avancée du récit. La famille du héros est massacrée, et une vengeance est en marche.  Encore un numéro et on devrait connaître le grand final de cette nouvelle aventure du grand Richard Corben, qui a réussi un tour de force en proposant deux genres de récits différents en un seul comics, avec de l'inédit exclusivement et dans la grande tradition des Ec comics et Warren en même temps.

FG

Le reste de mes lectures. Été 2017 #1: Corben Shadows of the Grave

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hectorvadair 1377 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines