Magazine Santé

ALCOOL et DIABÈTE : Une association entre consommation modérée et risque réduit ?

Publié le 30 juillet 2017 par Santelog @santelog
ALCOOL et DIABÈTE : Une association entre consommation modérée et risque réduit ?

La consommation régulière mais modérée d'alcool prévient-elle le diabète ou son aggravation ? Il semble en effet, selon ces données présentées dans la revue Diabetologia, que consommer une quantité modérée de certaines boissons alcoolisées, dont notamment le vin, et cela 3 à 4 fois par semaine, est associé à un risque réduit d'environ 30% de diabète. Une association certes, et démontrée ici sur un large échantillon, cependant il existe des moyens beaucoup plus sains de réduire son risque de diabète, comme le maintien d'un poids santé par exemple et c'est sans prendre en compte des facteurs de mode de vie et de confusion possibles, associés à une consommation modérée d'alcool.

Les recommandations sont de ne pas dépasser une consommation d'alcool de 14 unités par semaine (voir schéma ci-contre), soit environ 2 verres de vin par jour. Cette étude montre une association entre une consommation modérée, soit inférieure à 14 unités par semaine pour les hommes et 7 unités pour les femmes et un risque de diabète réduit. L'étude ne montre pas que cette consommation modérée d'alcool réduit le risque de diabète.

C'est l'analyse des données d'une enquête menée sur 70.551 participants danois, exempts de diabète au départ de l'étude, ayant renseigné leurs principaux résultats de santé et facteurs de mode de vie en 2007-2008, dont leurs habitudes de consommation d'alcool et l'existence d'un diagnostic de diabète (type 1 ou 2) 4 ans plus tard (2012), qui aboutit à ces conclusions. Les chercheurs ont regardé s'il existait une association entre les habitudes de consommation d'alcool et l'incidence du diabète, en prenant en compte les facteurs de confusion possibles, soit l'âge, le sexe, l'IMC, le tabagisme, le régime alimentaire, la pratique de l'exercice physique, l'HTA éventuelle et les antécédents familiaux de diabète. Au cours de l'étude, 859 hommes et 887 femmes ont développé un diabète. En prenant en compte la consommation d'alcool de ce groupe de participants, vs ceux exempts de diabète, l'analyse montre :

-un risque de diabète réduit jusqu'à 43% chez les hommes consommant <14 unités par semaine et de 58% chez les femmes consommant <9 unités par semaine ;

-après ajustement avec les facteurs de confusion possibles, globalement, une consommation d'alcool modérée sur 3 à 4 jours par semaine est associée à un risque réduit de diabète de 27% chez les hommes et de 32% chez les femmes.

-Enfin, l'étude n'identifie pas d'association claire entre une consommation excessive d'alcool et le risque de diabète. Sans doute parce que les personnes diabétiques sont suffisamment " raisonnables " pour éviter l'abus d'alcool...

Des modèles émergent, en fonction des types d'alcool consommés.

-1-6 verres de bière par semaine, chez les hommes, est un modèle de consommation associé à un risque plus faible de diabète ;

-en revanche, 7 verres ou plus de spiritueux chez les femmes est un modèle de consommation associé à un risque accru de diabète ;

-une consommation modérée de vin, et cela 3 à 4 fois par semaine est associée à un risque réduit d'environ 30% de diabète.

Mais ces modèles de consommation sont très probablement associés à des modèles de mode de vie.

Les auteurs concluent donc à l'association entre une consommation d'alcool " légère à modérée " et un risque réduit de diabète, cependant, encore une fois, il ne s'agit que d'une association et le lien n'est pas clair.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 67150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine