Magazine Science & vie

Un ancien mausolée en passe d'être submergé déplacé sur 2km en Turquie

Publié le 02 août 2017 par Jann @archeologie31
Le 12 mai 2017, le tombeau de Zeynel Bey est arrivé sur son nouvel emplacement à Hasankeyf en Turquie.
Un ancien mausolée en passe d'être submergé déplacé sur 2km
Construit en 1475, par un dirigeant turc pour commémorer la mort de son fils au cours d'une bataille, la tour en forme de dôme a été déplacée de son site d'origine dans la ville de Hasankeyf, vieille de 12000 ans, vers un nouveau parc culturel à près de 2km et 60m plus haut.
Le tombeau, pesant 1100 tonnes, a été enlevé de l'endroit où il était en raison d'un immense réservoir qui doit inonder la vallée du Tigre, lorsque le barrage d'Ilisu sera opérationnel.
Le mausolée est un exemple frappant de l'architecture historique anatolienne. Avec une double paroi pour la ventilation, 15m de haut et près de 8m de diamètre, un travail de carrelage complexe et sa position dominante sur la rivière du Tigre, cette tour constitue l'une des principales attractions touristiques de la région.
Les ingénieurs et conservateurs ont étudié plusieurs options, dont celle d'inonder la tombe, de construire un bunker de béton autour d'elle, et de la rendre accessible par un tunnel sous-marin de trois kilomètres avec un système de rails.

Finalement, le choix de déplacer la structure est privilégié


Cependant, même après que le gouvernement turc ait donné son feu vert à la relocalisation, il restait certains obstacles. "Comme d'habitude les choses ne passent pas comme vous les prévoyez" rapporte Ahmet Turer, ingénieur civil qui a aidé à superviser le projet, "Le jour du déplacement, nous avons eu plusieurs soucis".
Des dizaines d'équipes avaient commencé par forer pour insérer des poutres de support horizontales à la base du tombeau afin d'obtenir une nouvelle base en béton. Des vérins hydrauliques ont ensuite soulevé la base ainsi que la tour, afin de pouvoir la mettre sur un véhicule spécifique (SPM-T)
Mais en haut de la route construite spécialement pour ce déplacement, les générateurs sont tombés en panne de gaz; de plus, le système destiné à surveiller la stabilité de la structure pendant le transport ne fonctionnait pas, et enfin l'un des pneus avait crevé.
Turer et les autres ingénieurs ont décidé de continuer. Le plein de gaz a été fait, un système de surveillance de secours mis en place et la roue défectueuse enlevée. Le mausolée a alors commencé sa lente ascension. Cela a pris plus de 3h30 pour atteindre le nouveau site, où le tombeau a été installé avec succès.
Les ingénieurs ont installé à la base un système d'isolation qui doit absorber les chocs sismiques et protéger la tour des futurs tremblements de terre. Les travaux de restauration sont encore en cours sur le nouveau site.
Les ossements de Zeynel Bey, qui ont été étudiés il y a plusieurs années et gardés hors du site pour empêcher le pillage, seront ré-enterrés.
Il existe des plans pour huit autres bâtiments historiques qui doivent être transférés sur ce nouveau site, appelé Parc Culturel Hasankeyf. Mais Turer doute que ces relocalisations se fassent: plusieurs structures sont de l'autre côté de la rivière du Tigre, dont presque intransportable, et le temps risque d'être trop court.
Vidéo montrant le transport du mausolée:
Source:

Derniers articles sur la Turquie:

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jann 111124 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine