Magazine Culture

Critiques Séries : Snowfall. Saison 1. Episodes 4 et 5.

Publié le 03 août 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

Snowfall // Saison 1. Episodes 4 et 5. Trauma / seven-four.


Avec ces deux séries, Snowfall commence à montrer de grosses faiblesses, en grande partie car elle donne l’impression qu’elle ne sait pas trop quelle histoire elle veut réellement raconter. Depuis le début, les défauts de Snowfall sont assez apparents mais ce que les trois premiers épisodes ont réussi à faire c’est nous distraire de ces défauts. Notamment en se concentrant sur l’histoire de Franklin, qui est un personnage intéressant, dont on suivait les conséquences des choix qu’il peut faire dans sa vie. Et avec ces trois premiers épisodes, Snowfall savait être sympathique et touchante sans pour autant être intelligente et unique non plus. Mais le problème c’est que l’on ne peut pas cacher la misère indéfiniment et ces deux épisodes viennent souligner les faiblesses de la série de façon un peu drastique. « Trauma » reprend alors l’histoire là où on la laissait à la fin de l’épisode 1.03. Franklin est désormais armé et prêt à trouver Karvel afin de retrouver son argent. Teddy est dans la jungle dans le but de gérer sa relation avec Alejandro et protéger les intérêts de la CIA. Mais l’ouverture de cet épisode est assez étonnante. Visuellement c’est réussi et cela permet de rappeler aussi que Snowfall est capable de bonnes choses, mais ce n’est pas suffisant pour faire de ces deux épisodes deux brillants épisodes.

Et si la scène d’ouverture est bonne, je trouve dommage que Snowfall ne capitalise pas là dessus pour structurer l’histoire de cet épisode. Tout le monde ici gère les conséquences de ses actions mais cela ne parvient pas à réellement avoir un truc en plus qui pourrait rendre le spectacle intéressant. De plus, la série semble se contenter de contempler les conséquences et le coût des choix de chacun sans réellement faire grand chose de passionnant autant de tout cela. Snowfall cherche la morale, à apprendre une leçon aux personnages, mais la leçon n’est pas encore suffisamment solide pour impliquer quelque chose de réellement passionnant derrière et c’est bien là le problème. Franklin reste un personnage intéressant alors que le reste continue de sombrer et de ne pas m’intriguer. Je ne comprends pas comment « Trauma » à pu autant passer à côté car il y avait largement de quoi faire. Et ce n’est pas vraiment en nous offrant des morts que la série va savoir nous maintenir éveillés. Car il faut bien plus que ça tout de même. « seven-four » est de son côté un épisode dans la même lignée, donnant l’impression que Snowfall ne sait pas trop quoi faire pour nous intriguer ou quelle histoire elle veut réellement raconter. Nous sommes à Los Angeles, en pleine montée de la drogue, dans les années 80, mais c’est tout.

Et en dehors de Franklin et de l’évolution du personnage, parfois un peu drastique d’ailleurs, je trouve que Snowfall a du mal à créer l’intrigue et l’envie du téléspectateur. Alors que l’on arrive à la fin de la première partie de la saison, on pourrait se dire que Snowfall va enfin tout nous balancer en pleine figure mais non, elle se cherche encore. En dehors du solide pilote, la série prend son temps et installe des tas de trucs qui n’ont pas encore su se révéler intelligemment. Du coup, on finit par être déçus. Du coup, le fait que Snowfall étale son histoire semble être le plus grand atout de toute cette histoire. Surtout que quand on veut parler de la montée de la cocaïne aux Etats-Unis et en faire plus qu’une intrigue, Snowfall a besoin d’un truc qui a une portée assez large. Le premier épisode donnait l’impression de voir une série vivante et pleine d’idées. Désormais, je suis un peu entre deux eaux, alors que Snowfall cherche à raconter ci et ça, sans véritablement se donner de direction. La série ne sait pas comment utiliser chaque élément de l’intrigue qu’elle nous donne pour en faire un truc un peu plus global ou en tout cas un minimum passionnant d’une certaine façon. Les problèmes de ton par exemple créé un vrai problème dans la dynamique de la série et c’est bien un truc avec lequel j’ai un peu de mal en ce moment.

Dans l’histoire de Teddy et Alejandro alors que l’on n’a pas vraiment d’éléments d’intrigue accrocheurs jusqu’à présent de leur côté, ou même dans l’histoire de Gustavo d’ailleurs. Et a contrario, l’histoire de Franklin apporte toujours un peu de substance dans Snowfall, rendant le truc un peu moins bancal. Mais ce n’est pas pour autant brillant non plus. Finalement, je suis curieux de voir où est-ce que Snowfall va nous emmener par la suite mais pour le moment elle va devoir se donner un vrai coup de pied aux fesses…

Note : 4/10. En bref, les défauts de Snowfall deviennent de plus en plus problématiques alors que l’histoire tente d’avancer, difficilement.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte