Magazine Info Locale

La mort de Daniel Marinier, ancien directeur des services techniques de la ville de Louviers

Publié le 05 août 2017 par Gezale

La mort de Daniel Marinier, ancien directeur des services techniques de la ville de Louviers

Henri Fromentin, Daniel Marinier et Maria Dumer à la mairie. (photo JCH)

Avec la mort de Daniel Marinier, c’est une belle page de l’histoire locale lovérienne qui se tourne. Il a, en effet, joué un rôle très important dans l’évolution des services techniques municipaux sous la houlette de maires aussi différents que Pierre Mendès France, André Vincelot, Ernest Martin, Edouard Thiers et Odile Proust, notamment. A la tête des équipes municipales chargées de l’eau et de l’assainissement, du ramassage des déchets, de l’entretien des jardins, de l’amélioration de la voirie sans oublier les services de l’urbanisme, tout cela bien avant la mutualisation communautaire, Daniel Marinier a dû faire face à la reconstruction de la ville et aux immenses besoins de la période de l’après-guerre, généralisant l’adduction d’eau et modernisant, notamment, le service des ordures ménagères, sans oublier l’embellissement d’une ville que Pierre Mendés France, surtout, privilégiait parmi les tâches quotidiennes des services. Autrement dit, Daniel Marinier appartient — discrètement certes — de plain pied à l’histoire des dernières décennies autant que Paul Astégiani, secrétaire général de la mairie, décédé avant lui, et avec lequel il a formé un tandem aussi compétent que permanent au service du public et des élus qu’ils ont respectés quelles que soient leurs étiquettes politiques.
Daniel Marinier, là où il agissait, connaissait tout des monuments, des écoles, des bâtiments communaux. Il veillait avec soin à leur entretien ou leur restauration. Il dirigeait plusieurs dizaines d’hommes et de femmes dévoués au bien commun avec un tact et une difficulté non feinte parfois eu égard aux exigences « sociales » de certains maires. Il dut, par exemple, revoir les objectifs assignés à ses services par Ernest Martin et Henri Fromentin, deux maires qui voulaient rendre les services techniques aussi performants voire plus professionnels encore que les employés de certaines entreprises privées. 
Au-delà de sa profession, Daniel Mariner était passionné par l’histoire de la ville, de ses rues, de ses sites touristiques et tout naturellement, il a agi au sein de la Société d’études diverses de Louviers et sa région où il mit à disposition commune ses talents et ses connaissances pointues. A la SED, il sera regretté. Tout comme les Lovériens d’un certain âge se souviennent de cet homme au carnet crayonné (où il notait tâches directoriales et observations des citoyens) adepte du cyclisme utilitaire qu’on voyait partir de la rue de Verdun pour traverser la place de la république et gagner ce qui s’appelait alors le chantier municipal. Il avait d’ailleurs quitté la « cité Morin » pour la MAPA où il passé les dernières années de sa vie. La cérémonie d’obsèques aura lieu lundi après-midi 7 août à Louviers. J’adresse à son fils Michel et à sa famille mes condoléances sincères.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gezale 7337 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine