Magazine Côté Femmes

Lieutenant Van, nous te saluons !

Par Clémence @Clemsoup
5 août 2017

Lieutenant Van, nous te saluons !

Lieutenant Van, nous te saluons !Comme vous le savez si vous me suivez sur les RS – et auquel cas je ne vois vraiment pas comment vous auriez pu passer à côté ! – nous sommes les heureux propriétaires d’un Volkswagen LT40 aka le Lieutenant Van de son petit nom ! Le voilà !

Après avoir tout lâché, job, appart, famille (pour ma part)… pour embrasser à l’automne prochain une vie nomade, nous voilà en plein coeur des Pyrénées pour la conversion/aménagement du Lieutenant ! Son arrivée ayant été repoussée au mieux à dimanche pour cause de petits retards dans les réparations de la caisse (commande capricieuse de pièces et beaucoup plus à faire que ce que l’on pensait !), je me suis dit que ce serait quand-même bien de vous relater les deux mois de travaux qui viennent de s’écouler.

Il est beau !
Il est beau !
On prend les mesures !
On prend les mesures !
Pas peu fiers !
Pas peu fiers !
La Rebue Technique d'origine.. Juste pour le plaisir !
La Rebue Technique d’origine.. Juste pour le plaisir !
Le moteur est quasi neuf ! Ca c'est un gros coup de bol !
Le moteur est quasi neuf ! Ca c’est un gros coup de bol !
Il est VRAIMENT beau !
Il est VRAIMENT beau !

Je ne vais pas vous le cacher, pour l’instant c’est essentiellement beau papa et un ami mécano/carrossier à lui qui mettent la main à la patte pour la rénovation ! Le camion a donc élu domicile en Picardie depuis l’achat pour des besoins évidents : il fallait être près de l’atelier…

Tout a commencé fin mai par un grand nettoyage de printemps ! Le Lieutenant, retraité de la gendarmerie luxembourgeoise, servait à son ancien propriétaire essentiellement au transport de motos. Il a donc fallu démonter le rail, les petits aménagements et retirer tout le superflu !

Une fois le plancher en bois retiré, toujours plus de saletés.. sable, sciure, huile.. et il a encore fallu quelques bonnes heures d’astiquage pour que le Lieutenant soit tout propre ! Sans grande surprise, durant cette étape, nous avons découvert quelques bobos.. de nombreuses parties atteintes par la rouille qu’il nous a fallu par la suite décaper, découper pour certaines, traiter, guérir en profondeur et protéger avant même d’imaginer poser l’isolation. Après essence et huile de coude, ce seront donc meuleuse et chalumeau qui opèreront et feront leur office !

L'état intérieur initial..
L’état intérieur initial..
Tout ce qu'il a fallu déposer, retirer, évacuer !
Tout ce qu’il a fallu déposer, retirer, évacuer !
Merci les outils !
Merci les outils !
Tout vide mais sous le plancher bois, c'est tout cracra !
Tout vide mais sous le plancher bois, c’est tout cracra !
Tout vide mais sous le plancher bois, c'est tout cracra !
Tout vide mais sous le plancher bois, c’est tout cracra !
Un peu d'huile de coude et beau papa commence à nettoyer tout ca !
Un peu d’huile de coude et beau papa commence à nettoyer tout ca !
Tout propre !
Tout propre !
Même si on voit alors apparaître quelques bobos !
Même si on voit alors apparaître quelques bobos !
Du coup, on décape, on découpe, on traite...
Du coup, on décape, on découpe, on traite…
Du coup, on décape, on découpe, on traite...
Du coup, on décape, on découpe, on traite…
Et on en profite pour réduire l'emprise des passages de roue ! Ca fera plus de rangements !
Et on en profite pour réduire l’emprise des passages de roue ! Ca fera plus de rangements !
Et on en profite pour réduire l'emprise des passages de roue ! Ca fera plus de rangements !
Et on en profite pour réduire l’emprise des passages de roue ! Ca fera plus de rangements !
Et voilà le travail !
Et voilà le travail !
Tout cet espace !
Tout cet espace !

Mais ça ne pouvait évidemment pas s’en arrêter là, et en retirant les élargisseurs en caoutchouc des passages de roue existants, et notamment celui de la roue arrière droite, on a découvert une tôle toute rongée.. Beau papa a alors décidé d’attaquer la réparation de la tôle en faisant un patron pour chaque découpe… un véritable travail de dentelière. Les bas de caisse recevront les mêmes soins. Heureusement qu’il est là !

En retirant les caoutchouc, Jean-Charles découvre l'étendue des dégats ! Pas beau à voir...
En retirant les caoutchouc, Jean-Charles découvre l’étendue des dégats ! Pas beau à voir…
Heureusement, il avait pris option dentelle à l'école ! Regardez moi ce talent !
Heureusement, il avait pris option dentelle à l’école ! Regardez moi ce talent !
Tout est so smooth..
Tout est so smooth..
Même le bas de caisse !
Même le bas de caisse !

Et comme si ce n’était pas suffisant.. nous avons entrepris des changements majeurs dans l’allure générale du Lieutenant.. nous avons rehaussé son toit ! Oui vous m’avez bien lue.. nous (et par « nous » j’entends beau papa !) avons découpé le toit existant du Lieutenant (qui culminait déjà à un bon 2m70) pour le combiner avec un toit d’occas récupéré via Le Bon Coin. Evidemment ce n’est pas une raison esthétique qui nous a poussés à prendre cette décision mais un réel besoin : pouvoir se tenir debout dans le Lieutenant.. Quand on part vivre sur la route c’est souvent un détail auquel on ne pense pas et à en lire beaucoup de témoignages des Vanlifers, si c’était à refaire, ils prendraientt un camion plus haut sous plafond ! Thomas faisant 2m02.. il n’a pas fallu lésiner sur la rehausse ! Plus 30 cm donc.. Aujourd’hui, le Lieutenant fait un bon 3m au garrot ! Il est grand, il est beau, il est fier !

Ce que l'on avait en tête au tout début !
Ce que l’on avait en tête au tout début !
Une capucine, autrement dit une toit, dégoté sur le bon coin pour notre future toit hybride !
Une capucine, autrement dit une toit, dégoté sur le bon coin pour notre future toit hybride !
La même capucine découpée et prête pour la mise en place !
La même capucine découpée et prête pour la mise en place !
Test de mise en place !
Test de mise en place !
WIP
WIP
Vue de l'interieur sans le toit !
Vue de l’interieur sans le toit !
Zoom...
Zoom…
Jean-Charles qui fait des miracles !
Jean-Charles qui fait des miracles !
On tient tout ça comme on peut pour le séchage..
On tient tout ça comme on peut pour le séchage..
Qu'est ce que je disais !
Qu’est ce que je disais !
Et voilou le résultat... + 30 cm ! Vue de l'intérieur...
Et voilou le résultat… + 30 cm ! Vue de l’intérieur…
Et voilou le résultat... + 30 cm ! Vue de l'extérieur...
Et voilou le résultat… + 30 cm ! Vue de l’extérieur…

Enfin, il a fallu démonter le pare brise, nettoyer la tôle percée par la rouille et reconstruire la feuillure.. le talent de notre chef atelier toujours ! Mais en voulant le remettre, le bord étant fragilisé, il s’est brisé ! Le LT n’étant pas un modèle très commun en France, la commande chez Carglass a été passée 3 fois avant d’avoir le bon.. et bim une semaine de retard dans les dents ! Le changement de pare brise aura cependant été l’occasion de tester la couleur kaki/olive que nous avons en tête pour sa version 2.0 !

La tôle est toute rongée, obligé de tout retirer, décaper, traiter puis reposer...
La tôle est toute rongée, obligé de tout retirer, décaper, traiter puis reposer…
A plus le pare brise !
A plus le pare brise !
On en profite pour repeindre sous le verre et ainsi tester notre kaki (là on voit pas très bien j'en ai conscience !)
On en profite pour repeindre sous le verre et ainsi tester notre kaki (là on voit pas très bien j’en ai conscience !)
Et finalement le nouveau pare brise !
Et finalement le nouveau pare brise !

La touche finale, le treuil.. pour parer à toute éventualité.. Hier, ils ont fini de passer le Blackson sur les bas et dessous de la caisse pour protéger le châssis et pérenniser tous les gros GROS efforts fournis depuis fin mai.. Aujourd’hui, un pare buffle réalisé sur mesure a été posé.. On récupère le Lieutenant demain.. Et après y’aura plus qu’à… isolation, élec, aménagement.. ce sera à nous de jouer !

Pose d'un treuil
Pose d’un treuil
Zoom sur le treuil
Zoom sur le treuil
Blackson
Blackson-3
Blackson-2
Réalisation par Thomas d'une pare buffle sur mesure ! Oui nous sommes bien entourés !!
Réalisation par Thomas d’une pare buffle sur mesure ! Oui nous sommes bien entourés !!
En plein travail..
En plein travail..
Fini !!
Fini !!

En rédigeant cet article, et malgré ma frustration de voir notre petit calendrier et donc départ décalé jour après jour, je me rends compte de la chance d’être si bien entourée et accompagnée par la famille de mon amoureux. En plus de nous loger gentiment en Ariège en attendant que l’on prenne la route, ils donnent de leur temps, beaucoup de leur temps et de leur énergie pour nous permettre de réaliser ce rêve et ce, sous les meilleurs auspices.. Certains diront que c’est normal mais non.. je vous assure que non et j’apprécie pleinement la vraie valeur de cet investissement. Cette volonté de vouloir le mieux pour Thomas et pour moi du coup par ricochet. Nous aurions tout à fait pu partir dans un combi ou un petit fourgon neuf, ne faire qu’un aménagement minimal.. c’était possible et viable et certainement bien plus simple.. mais pour eux il était évident que tout devait être parfait et il ne fallait donc pas lésiner sur le travail à fournir. L’idée pour eux était que l’on parte dans un véhicule tout à fait sûr et adapté à nos tailles, destinations, besoins… peu importe les complications et compromis à faire.. Depuis 4 mois, ils font tout ce qui est en leur pouvoir pour nous aider et rendre ce projet réalisable.. merci encore Jean-Charles et Yveline.. je ne saurai jamais comment vous remercier ! Et merci infiniment aussi Philippe et Thomas pour l’accueil du Lieutenant à l’atelier et votre travail acharné !

Pour tous ceux et celles qui nous l’ont demandé, vous pourrez suivre nos aventures par ici sur le blog et aussi sur notre insta @roammates dédié à cette nouvelle vie que l’on se construit ! Bon dimanche à tous


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Clémence 1430 partages Voir son profil
Voir son blog