Magazine Info Locale

éternité

Publié le 06 août 2017 par Pjjp44
éternité
 Chacun son marais cage
et s'enfonce dans la nuit
jusqu'aux limites autorisées
par la règle du je
rigole
de toutes eaux.
Brière comme un repaire de par ici,
sacristie d'une improbable religion
pas hyène pour un sou,
juste un peu écorchée,
quoi!
éternité
Ce qui nous reliait
comme un menhir
aveyronnais
pour un jour
soudain
accéder à l'éternité
des souvenirs.
On se dépatouille avec la vie 
s'essayant à comprendre,
à trouver des raisons
qui nous échappent aussitôt qu'elles sont
laborieusement formulées.
éternité
 Ici et maintenant
en ressort de divagations champêtres
du psychromètre.
qui pleure de l'intérieur.
Confusion des syllabes,
pas chassé à côté
d'un monde déployant ses ailes de mouche
en te figeant
dans sa bousculade.
éternité
 Accepter les ombres
des cartes redistribuées,
celles
d'un wagonnet qui passe
et repasse;
où l'on conserve
quelques reconnaissances,
en oubliant
peu à peu
des épisodes,
des traces de la compréhension,
de
la biographie des illusions.
Ils sont  -légion-
les bonimenteurs du mode d'emploi
qui te dira
comment t'accrocher au bastingage
quand on dégage
dans le vestibule,
y faire des bulles 
et
des pirouettes
avant de  disparaitre.
éternité
 Tu devines la maison
qui se dégourdit.
 Bientôt,
 il te faudra partager
les solitudes
accompagnées
d'électrons encore libres
de faire
et de s'agiter pour 
une postérité contrôlée.
                                                                      \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\{{{{{{{{{{{
éternité
Ce blogounet a été créé il y a dix ans maintenant (pour des raisons techniques l'année 2017 n'apparaît plus...).
Serge, très cher ami languedocien a participé depuis le début à sa mise en scène . C'est lui qui a réalisé la plupart des montages de "tête de gondole". 
"Drôle" d'anniversaire puisque Serge a dernièrement franchi le pont vers d'autres rives où -qui sait- nous nous retrouverons peut-être un jour...
En attendant, il laisse un grand vide à tous ses ami(e)s...
éternité
"Elle est cette poussière
cette dépouille
ces cendres
ces moments de rigidité
cette métamorphose en un autre
cet instant funèbre
ce symbole
ce moment fatal
égal à nul autre
ce grand voyage
vers les temps dépassés."
Andrée Chédid -"Eternité"


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pjjp44 391 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine