Magazine Assurances

Assurances obsèques : pas besoin d’être âgé pour contractualiser

Publié le 07 août 2017 par Daniel Leprecheur

En règle générale, la démarche survient après la retraite quand on prend conscience que le corps se fatigue, quand surviennent les premiers décès autour de soi. La communication des assureurs spécialisés va du reste dans ce sens. Il serait pourtant plus pertinent de contractualiser en amont, quand on est encore actif et cela pour plusieurs raisons. Quelles sont-elles ? Quel avantage y-a-t-il à signer une assurance obsèques quand on a moins de 60 ans ?

Les risques de mort prématurée

Premier point important à souligner, les personnes jeunes sont aussi concernées par la mort que les seniors. Accidents de la route, maladies, cancers … Si l’espérance de vie des hommes est de 79 ans et celle des femmes de 85, on sait par ailleurs que le risque de décès augmente de manière exponentielle à partir du seuil de la trentaine.

L’augmentation de l’expatriation

L’évolution du marché du travail amène aujourd’hui les professionnels à intervenir loin de leur domicile, de plus en plus souvent ils s’expatrient, ce qui implique de se prémunir en cas de décès dans un autre pays.

Conclure une assurance obsèques permet ainsi de prévoir un rapatriement du corps, tout en gérant les problèmes administratifs liés à une législation étrangère.

Une santé florissante

De nombreux contrats obsèques supposent un questionnaire sanitaire, une déclaration de bonne santé, voire un examen médical. Ces formalités sont généralement plus aisées à accomplir quand on est quadragénaire et au sommet de sa forme que quand on présente les premiers signes de fatigue et de vieillissement.

Les limites d’âge

Ces produits d’assurance sont relativement flexibles en terme d’âge, les limites sont très larges, on peut contractualiser très jeune pour certains, dès 18 ans. En revanche la limite d’âge est définie très souvent vers les 75 ans, ce qui laisse peu de marge pour les seniors qui se décident sur le tard.

Les dernières volontés

Les contrats en prestation permettent de définir les modalités des funérailles, d’inscrire officiellement les dernières volontés, de choisir éventuellement un prestataire de services et d’orchestrer avec lui l’ultime voyage, qu’il s’agisse de rituel religieux, de choix du cercueil, de monument …

C’est la garantie de voir ses désirs exaucés, un argument essentiel à l’heure où la génération Y aborde la mort comme un moment individuel où il convient d’exprimer une dernière fois ce que l’on est.

Des contrats évolutifs

La flexibilité des contrats permet de les modifier au cours du temps, on peut changer de bénéficiaires, ajouter des services ou en retrancher, modifier le capital et les versements. Ainsi on n’est pas enfermé dans une version unique, ces contrats sont pensés pour s’adapter avec le temps et les modifications de situations qui interviennent forcément au fil de la vie.

Des primes plus avantageuses


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Daniel Leprecheur 2425 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine