Magazine Beauté

Les Poches de l’été ! Dans la valise du Scorpion

Par Soastrostyle @soastrostyle
Chuchotements-dans-la-nuit

Chuchotements dans la nuit, HP Lovecraft, Points Seuil, 5,50€ 144 pages

Le Pitch

Attention pépite ! Si la réputation sulfureuse et parfois nauséabonde du plus  génial des précurseur de la science fiction moderne, vous rebute, lâchez prise, et lisez d’urgence ce petit bijou de précision, de suspens et d’ effroi. Laurent Bon signe pour le Point Seuil une nouvelle traduction remarquable. 144 pages denses, implacables, haletantes, qu’il est impossible de quitter.  Une inondation exceptionnelle ravage le territoire sauvage et mystérieux du Vermont et d’étranges créatures sont aperçues flottant à la surface des eaux. Immédiatement, vieux contes et légendes locales resurgissent au sujet d’un peuple mystérieux venus pour certains des profondeurs pour d’autres de l’espace, pour expliquer ces découvertes. Un jeune professeur en littérature entame une correspondance épique et frissonnante avec un fermier témoin de biens étranges phénomènes. Spécialiste des vieux folklores, il lit attentivement les récits et les descriptions de cet étrange personnage. Il se laisse prendre au jeu, mettant de côté sa rigueure scientifique pour tenter l’expérience jusqu’au bout. Le récit puissamment mené, ne laisse place à aucun flottements. Il avance implacable, jusqu’à un pic imminent, une arrivée au sommet dont il est impossible d’imaginer la vue finale. C’est une lecture crescendo, hypnotisante. Le Scorpion se délecte de ses vieilles légendes infernales, où l’épouvante côtoie le mystère. Il vibre d’aller au bout de ses limites, de tester l’impossible au risque de mettre sa vie en danger. Une expérience intense comme les aime tous les Scorpions.

Les symboles Scorpion

Ils ont nombreux, mais le plus bluffant est la coïncidence formidable entre l’écriture de ce livre et la première observation physique de Pluton en 1930. Pluton est la planète du Scorpion. Son existence a été démontrée avant qu’il soit possible de l’observer. HP Lovecraft rédige cette histoire juste avant son observation. Sans dévoiler la fin de l’histoire, Pluton est coeur de dénouement de  l’intrigue. Une préscience qui ne manquera pas de fasciner le Scorpion, qui retrouve dans ce livre nombre de symboles plutoniens qu’il connait si bien. Vocabulaire, métaphores, analogies, personnages, l’univers de Pluton est partout et touche au coeur la fibre sombre et passionné du Scorpion.

L’Extrait tellement Scorpion !

« Je ne serais pas surpris que les astronomes, s’ils disposent de ces informations, ne développent pas des techniques assez sensibles pour découvrir Yuggoth : ceux de là-bas le désirent. Mais Yuggoth, bien sûr, n’est qu’une étape. La plus grande partie des Etres habite des abysses spécialement organisés loin au-delà de ce qu’atteint l’imagination humaine à son extrême. Le globule d’espace-temps que nous identifions comme la totalité de l’entité cosmique est seulement un atome de l’infinité primordiale qui est la leur. Et cette infinité, du moins la part qui en est accessible à un cerveau humain, m’est désormais ouverte, comme elle ne l’a pas été encore à cinquante autres hommes depuis que l’espèce humaine existe (…) N’hésitez pas – plus personne ne m’espionne, et vous ne croiserez rient de non naturel ou de perturbant. Venez tout simplement, et je vous prendrai en voiture à la gare de Brattleboro -organisez-vous pour rester tout le temps que vous pouvez, et attendez-vous à pas mal de soirs à discuter de ces choses au-delà de toute conjecture humaine. N’en parlez cependant à personne – cette affaire ne doit pas concerner le public, toujours si confus »

Le Scorpion a aimé, ils vont aimer aussi

Le Capricorne, pour les décors austères et solitaires du roman

Parce ce que le Capricorne n’est pas rebuté par les paysages sauvages et austères. Presque inaccessibles, où la solitude et la méditation en harmonie avec la nature, sont de mises. Il va adorer se promener dans ces territoires inconnus et  hostile aux hommes. La dureté du récit, son tranchant entrent en symbiose avec la beauté brute et pure de son esprit Saturnien, un esprit saturnien rigoureux et pragmatique qui entre en collision frontale avec le pouvoir surnaturel de Pluton.

Le Bélier, pour l’expérience du danger et de la peur

Parce que le Bélier aime défier sa peur, prendre des risques et foncer dans une aventure en ignorant le danger, il va plonger sans réfléchir dans ce récit palpitant. Il vibre au rythme de ses émotions tantôt l’effroi, tantôt l’excitation de la découverte, tantôt l’adrénaline du combat en mode self défense mais toujours avec la peur en toile de fond. Entier, direct et sans concession, l’univers de ce récit a tout pour passionner le Bélier




Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Soastrostyle 1176 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte