Magazine Santé

PARKINSON : Du biofeedback pour retrouver l’équilibre

Publié le 14 août 2017 par Santelog @santelog
PARKINSON : Du biofeedback pour retrouver l’équilibre

60% des personnes atteintes de la maladie de Parkinson tombent chaque année, et les deux tiers subissent des chutes récurrentes. Cette technologie Biofeedback est conçue pour améliorer l'équilibre chez ces patients parkinsoniens. Ce développement d'une équipe de l'Université de Houston, le " Smarter Balance System " (SBS) est un système de biofeedback relié à une app sur smartphone, qui va guider les patients à travers une série d'exercices d'équilibre. Selon ces premières données, la technique permet à ces patients de retrouver une stabilité posturale, de réduire leur risque de chute et de retrouver le sens de l'équilibre.

La maladie de Parkinson est un trouble neurodégénératif du cerveau qui affecte au moins 10 millions de personnes à travers le monde, et qui reste sans traitement de fond. Parmi les symptômes majeurs de la maladie, les déficiences motrices primaires dont le tremblement, la rigidité musculaire, la bradykinésie (lenteur du mouvement) et l'instabilité posturale. L'objectif global est d'améliorer la qualité de vie de ces patients en leur redonnant confiance, en rétablissant leur qualité de vie, au point que la plupart reprennent normalement leurs activités quotidiennes.

De quoi s'agit-il ? Une ceinture personnalisée doublée de boutons vibrants permet d'effectuer un programme personnalisé de réadaptation à la maison avec un " guidage tactile " basé sur la gamme de mouvements individuelle du patient. Chaque mouvement est " mappé " en temps réel ce qui permet un " guidage visuel " via une application smartphone : l'app enregistre et crée un mouvement personnalisé en fonction des limites personnelles de stabilité du patient. Le guidage tactile via les boutons vibrants agit presque comme si un physiothérapeute guidait le patient. Pour les chercheurs, l'objectif était de développer un système facile à utiliser au domicile, parce que la plupart du temps, les patients doivent se déplacer pour leurs séances de réadaptation.

Suivre l'évolution des symptômes et de la maladie : Toutes les informations collectées par le système sont téléchargées sur un serveur en ligne et peuvent être consultées par des médecins et des physiothérapeutes pour suivre les progrès d'un patient ou ajuster le régime d'exercice. Le système est ainsi " personnalisé ", ou centré autour de l'utilisateur. Il minimise les interactions manuelles et est principalement automatisé. Les patients qui ont testé le système, ici durant 6 semaines, le jugent facile à utiliser et très gratifiant. Et ces patients présentent " des améliorations visibles ".

Un dispositif prometteur plus largement pour réduire les troubles de l'équilibre : on peut en effet imaginer des applications adaptées aux personnes âgées, en bonne santé.

Équipe de rédaction Santélog


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 67150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine