Magazine Société

Stage

Publié le 15 août 2017 par Christophefaurie
Un ami, qui tentait de lancer une entreprise, me disait que les stages devraient être gratuits. Comme cela, il n'y aurait plus de difficultés à trouver un stage. Mais, alors, pourquoi ne pas faire payer les stagiaires ? Après tout avoir pu faire un stage est un avantage. 
Lorsque j'étais chez Dassault Systèmes, un de nos stagiaires nous a permis de décrocher un de nos premiers très gros contrats. Il avait conçu un module de cinématique, qui marchait, contrairement à celui de nos concurrents. Il y a quelques années une multinationale de la cosmétique m'a fait savoir qu'un de mes élèves ne pourrait pas venir en cours, car il était essentiel pour assurer la clôture de ses comptes. Ce à quoi j'ai répondu que mon université était flattée de former des gens irremplaçables. Il y a ici quelque-chose de paradoxal. Alors que les (vieux) dirigeants n'aiment que la jeunesse, disent que c'est d'elle que viennent les idées nouvelles, et licencient le vieux par wagons, le travail du jeune ne semble avoir aucune valeur. 
Il y a surtout effet pervers. Je me suis penché sur le cas d'une entreprise qui emploie beaucoup de stagiaires. Elle opère dans un secteur vraiment très prospère. Mais elle n'est pas rentable. Son chiffre d'affaires par personne n'est même pas la moitié de celui de la profession. Et si bien payer ses salariés forçait le dirigeant à justifier à ses clients le prix élevé de ses services ? Et si, en fin de course, il s'y retrouvait ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1016 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine